Accueil > Solutions Cloud > Amazon > AWS (Amazon Web Services) ouvre son premier Data Center français à Paris
aws mazon web services paris data center

AWS (Amazon Web Services) ouvre son premier Data Center français à Paris

AWS (Amazon Web Services) annonce officiellement l’ouverture d’une 18ème région pour ses infrastructures cloud : AWS EU (Paris). Grâce à cette nouvelle région, les utilisateurs pourront profiter de trois nouvelles zones de disponibilité en France. Ceci permettra de résoudre les problèmes liés à la souveraineté des données, et permettra de réduire la latence au minimum. L’ouverture de cette nouvelle région est un nouveau cap franchi pour le déploiement de l’entreprise américaine dans l’hexagone.

Jusqu’à présent, Amazon Web Services la branche cloud d’Amazon proposait ses infrastructures de serveurs dans 18 régions différentes réparties entre l’Amérique, l’Asie et l’Europe. Chacune de ces régions se compose de plusieurs Zones de Disponibilité, à savoir des infrastructures technologiques situées dans des implantations géographiques distinctes.

Chacune de ces zones de disponibilité est suffisamment éloignée des autres pour réduire le risque qu’un évènement unique n’affecte la disponibilité, tout en étant assez proche pour assurer la continuité des applications nécessitant une reprise rapide en cas d’événement. Il est également possible d’exécuter des applications simultanément dans plusieurs Zones de Disponibilité pour une meilleure tolérance aux pannes.

AWS (Amazon Web Service) ouvre sa 18ème région à Paris avec trois nouvelles zones de disponibilité

amazon web services france

À partir d’aujourd’hui, les clients basés en France ayant des exigences concernant la localisation de leurs données vont pouvoir les stocker en France grâce à l’ouverture d’une nouvelle région AWS EU (Paris). Cette 18ème région AWS est la quatrième en Europe, après le Royaume-Uni, l’Irlande et l’Allemagne. La région AWS Paris regroupe trois Zones de Disponibilité, et porte le total de Zones de Disponibilité dans le monde à 49.

Comme l’explique Werner Vogels, CTO d’Amazon, la France présente l’un des écosystèmes de startups les plus dynamiques du monde, et d’excellentes infrastructures dans les domaines de l’énergie, des télécommunications et des transports. Elle est également très influente dans le domaine du secteur agro-alimentaire et du luxe. Cependant, le cloud est la pièce manquante qui permettrait à la France de rester compétitive dans ces domaines en offrant aux entreprises la possibilité et la liberté d’innover plus rapidement.

AWS (Amazon Web Service) poursuit sa conquête de France pour concurrencer Microsoft

aws vs microsoft

En France, de nombreuses entreprises utilisent déjà le cloud AWS pour réduire leurs coûts et accélérer leurs expérimentations : AlloResto, CaptainDash, Datadome, Drivy, Predicsis, Payplug, Silkke, Decathlon, Nexity, Soitec, Schneider Electric, la Société Générale, TF1 ou encore Veolia. C’est également le cas d’organisations comme Kartable, Les Restos du Cœur, OpenClassrooms, Radio France ou SNCF. Grâce à l’ouverture de ces nouvelles infrastructures en France, ces clients vont pouvoir profiter d’un service de meilleure qualité. La latence sera notamment réduite aux maximum.

Pour Amazon, cette implantation va permettre à la firme d’attirer de nouveaux clients, mais aussi de concurrencer ses principaux rivaux. En effet, Microsoft a récemment annoncé son intention d’ouvrir deux Data Centers en France. Toutefois, l’ambition d’Amazon de conquérir la France ne date pas d’hier. Depuis 11 ans, l’entreprise s’étend dans l’hexagone avec notamment l’ouverture de bureaux à La Défense, le lancement d’emplacements réseaux périphériques à Paris et Marseille, ou encore la mise en œuvre de programmes de formations et de certifications qui ont permis de former gratuitement plus de 25 000 personnes au Cloud AWS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend