L'IA Google Bard peut maintenant générer et déboguer du code

L’IA Google Bard peut maintenant générer et déboguer du code

ajoute rapidement de nouvelles capacités à son chatbot qui vient concurrencer le célèbre , soutenu par . Récemment lancé en février 2023, l'IA peut désormais générer et déboguer du code. 

Générer du code et déboguer : l'IA Google Bard, le nouvel assistant de programmation ? 

Google a ajouté de nouvelles capacités à son IA Bard, lui permettant d'assister les développeurs dans la programmation. Le chatbot peut notamment générer du code et de déboguer

La programmation implique globalement trois grandes étapes : le codage, la compilation et le débogage. Le codage revient à traduire une conception en programme. Le développeur passe ensuite à la compilation, c'est-à-dire traduire le code source en exécutable. 

Il y a ensuite le débogage. Cette opération consiste à examiner le programme d'origine, à identifier les erreurs, à corriger le code et à le recompiler. Le développeur répètera le cycle codage – compilation – débogage autant que nécessaire jusqu'à ce qu'il puisse présenter un programme que l'ordinateur peut exécuter.

Pour aider les développeurs, Google a ajouté de nouvelles capacités de codage et de débogage à son IA Bard. En plus d'assister les programmeurs, Google veut suivre le rythme effréné du développement des outils d'IA (et accessoirement rattraper son concurrent Microsoft et son ChatGPT).

Coder dans plus de 20 langages de programmation

Avec cette nouvelle mise à jour, Bard, le chatbot d'IA générative de Google, est capable de coder dans plus de 20 langages de programmation différents. Bard peut notamment aider les développeurs à programmer sous Python, Java, Go, JavaScript, TypeScript ou encore C++.

Désormais, Bard peut aussi expliquer des extraits de code et aider les utilisateurs à déboguer. Selon le géant américain de l'internet, son IA générative aide également les développeurs à optimiser leur code en le rendant plus rapide ou plus efficace.

En plus de générer du code et de déboguer, Bard a reçu d'autres fonctionnalités. L'IA peut aussi aider les utilisateurs à écrire des fonctions pour Google Sheets. Le choix de ces améliorations est principalement basé sur les demandes des utilisateurs. « Le codage a été l'une des principales demandes que nous avons reçues de nos utilisateurs », explique Google.

Les experts restent sceptiques quant à la capacité de Bard à créer, traduire et déboguer du code. En effet, l'IA générative de Google ne serait pas encore au point. « Bard peut parfois fournir des informations inexactes, trompeuses ou fausses tout en les présentant avec confiance », explique Paige Bailey, responsable produit de Google Research.

« Malgré ces défis, nous pensons que les nouvelles fonctionnalités de Bard peuvent vous aider en offrant de nouvelles façons d'écrire du code, de créer des cas de ou de mettre à jour les API. Si Bard cite longuement un projet open source existant, il citera la source », conclut-elle.

 

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *