blockchain

Blockchain : dossier complet sur cette technologie qui s’impose

Le terme Blockchain est né de l’imagination de Satoshi Nakamoto, pseudonyme de l’inventeur resté anonyme. Cette invention, au fil du temps, a évolué en quelque chose de plus grand, grâce aux nouvelles technologies informatiques et de communication. 

En effet, depuis l’apparition d’Internet, la technologie Blockchain permet une distribution des informations numériques à plus grande échelle. Même s’il a été conçu à l’origine pour les flux de monnaies numériques, la communauté technologique a maintenant trouvé d’autres utilisations potentielles pour cette nouvelle technologie.

Vous verrez à travers cet article ce qu’est la technologie Blockchain, ainsi que les propriétés qui la rendent aussi unique.

En termes simples, une blockchain constitue une série d’enregistrements immuables de données gérée par un groupe d’ordinateurs. Elle a la particularité de n’appartenir à aucune entité unique. Chaque bloc de données (un bloc) est sécurisé et lié aux autres/ entre eux par des principes cryptographiques (une chaîne), d’où le terme.

Un réseau blockchain ne possède pas d’autorité centrale. À l’instar d’un livre ouvert, toutes les informations qu’il contient sont accessibles à tous. Par conséquent, tout ce qui est établi à travers la blockchain est, par nature, transparent. Ainsi, toutes personnes impliquées sont responsables de chacune de leurs actions.

Qu’est-ce que la blockchain ?

Principe

Pour aider à mieux comprendre le principe d’une blockchain, voici une illustration : pensez à une compagnie ferroviaire. Les billets de transport peuvent s’acheter sur une application et sur Internet. À cet effet, la société de la carte de crédit prend aussi une commission sur le traitement de la transaction.

Avec les blockchains, la même opération permet d’économiser sur les frais de traitement de cartes de crédit. En effet, l’ensemble du processus d’émission des billets sur la blockchain regroupe directement les deux parties à la transaction. On peut considérer ici que le billet est un bloc ajouté à la chaîne de tous les autres billets. Autrement, il s’agit d’une transaction monétaire sur une plateforme unique, un enregistrement univoque, celui de la blockchain. Par ailleurs, la blockchain représente également un registre où toutes les transactions ont été effectuées à travers le réseau ferroviaire.

Ici, la grande particularité de ce système est qu’il est gratuit pour ses utilisateurs depuis sa création. D’une part, la blockchain peut transférer et stocker l’argent, mais elle remplace également tous les processus et modèles d’entreprise, de start up et de manufacture d’une quelconque transaction.

Alternative

En proposant un service de support et de plateforme de transactions, la blockchain met en péril certains entrants du marché, comme Uber ou Airbnb. En effet, il suffit d’encoder les informations pour un trajet en voiture, ou une nuitée dans un hôtel pour disposer d’un moyen sûr de paiement, sans frais supplémentaire ajouter à la note. De ce fait, vous disposez d’un moyen parfaitement sûr, qui ne perturbe aucunement le modèle économique des entreprises. Ici, nous ne nous contentons pas de supprimer uniquement l’intermédiaire chargé du traitement des frais, mais également la nécessité d’une plateforme de mise en relation entre les partis concernés.

D’autre part, la blockchain pourrait rendre la vente de musique à nouveau rentable pour les artistes, en évitant les sociétés de musique et distributeurs, tels que Spotify ou Apple. Même histoire pour les livres électroniques, au lieu qu’Amazon prenne une part sur les bénéfices des ventes.

Futur de la blockchain

Il n’est donc pas difficile d’appréhender la façon dont la blockchain influencerait le monde, si toutes les entités en ligne l’utilisent.

Dans le domaine de la finance, les chaînes de bloc peuvent changer la façon dont les bourses pourraient fonctionner, entraînant des prêts regroupés et des assurances contractées. Il n’y a plus lieu d’avoir de comptes en banque, ainsi que tous les services proposés par cette dernière, si la solution blockchain permet d’avoir les mêmes avantages, sans le moindre coût.

À cet effet, il concerne presque toutes les institutions financières, qui feraient alors faillite. À moins de trouver un système fondamental différent, les nouveaux avantages apportés par la blockchain seront largement mis en œuvre. Après tout, le système se construit sur le prélèvement de cette partie de votre argent, pour faciliter la transaction.

Fonctionnement d’une blockchain

blockchain

Principe

Les informations détenues sur une blockchain existent sous la forme de données partagées. Il peut s’apparenter à une feuille de calcul dupliquée des milliers de fois sur un réseau d’ordinateurs. D’ailleurs, ce réseau est conçu pour mettre à jour cette feuille de calcul. La blockchain repose sur ce principe de fonctionnement.

De plus, la base de données d’une blockchain n’est pas stockée uniquement dans un seul endroit. Les enregistrements peuvent être conservés dans des plateformes publiques, et sont facilement vérifiables. En outre, il n’existe pas réellement de version centralisée de ces informations : ils ne sont donc ni duplicables ni piratables. Enfin, hébergées par des millions d’ordinateurs, les données de la blockchain peuvent être accessibles à tous les utilisateurs de cette plateforme.

Particularités de la blockchain

Afin de comprendre en profondeur son fonctionnement, voici une illustration de la façon dont les données sont traitées. Le partage de documents, sur Word par exemple, consiste à envoyer un fichier à un autre destinataire, qui peut y apporter des modifications. Dans ce cas, vous devez attendre de recevoir une copie en retour avant de pouvoir voir ce qui a été modifié et/ou apporter des changements supplémentaires. Les bases de données actuelles sont similaires.

La raison pour laquelle la blockchain suscite autant d’admiration repose sur le fait qu’elle n’est détenue que par une seule entité. Les données sont stockées de manière cryptographique, ce qui signifie que la plateforme est immuable, et donc que personne ne peut altérer les données qui s’y trouvent. De plus, elle est transparente et traçable, car il est possible de suivre les données, si on le souhaite.

Qui utilisera la blockchain ?

Actuellement, la blockchain a fait du domaine de la finance une des plus fortes concentrations d’utilisation. Par exemple, les transferts de fonds internationaux, dont la Banque mondiale estime à plus de 430 milliards d’euros le montant total des transactions envoyées depuis 2015.

Pour ce type de transactions, aucun intermédiaire n’est nécessaire et n’est même volontairement supprimé par la blockchain. Des interfaces graphiques sont conçues par la plateforme, des applications dites « portefeuilles » pour supporter les transactions avec des blockchain bitcoins, le stockage et la transmission d’autres crypto-monnaies.

Concernant les transactions en ligne, elles sont directement liées aux processus de vérification d’identité.

À quoi sert la blockchain ?

Outre la fonctionnalité de support de transactions, la blockchain propose aussi d’autres options tout aussi utiles et pratiques.

Les contrats intelligents

Des plateformes open-source comme Ethereum sont conçues spécialement à cet effet. Elle permet de coder des contrats simples qui s’exécutent lorsque des conditions spécifiques se remplissent.

L’économie de partage

Bien que l’économie de partage connait un succès franc avec des entreprises telles que Uber et Airbnb, la blockchain ouvre une porte à une interaction beaucoup plus directe entre les parties.

Le crowdfunding

Initialement conçu par Kickstarter et GoFundMe, le projet de crowdfunding se porte à un niveau supérieur par la blockchain, en créant un potentiel fond de capital « risque » alimenté par la foule. Il suggère que les personnes concernées aient un droit de regard direct sur le développement des produits.

Gouvernance

Étant donné que les résultats donnés au grand public sont tout à fait transparents et accessibles, la technologie des bases de données pourrait apporter une transparence totale au niveau des élections ou tout autre type de scrutin. Il en résulte une meilleure gouvernance à ce niveau, et éloignerait toute tentative de fraude à cet effet.

Audit

Comme la gouvernance, les consommateurs veulent en savoir plus sur les revendications des entreprises, surtout concernant les produits vendus. La blockchain permet de certifier l’authenticité des produits achetés et fait preuve d’une transparence.

Stockage de fichiers

Par ailleurs, la blockchain fonctionne comme toute plateforme digne de ce nom. En plus de permettre le stockage des fichiers, elle protège aussi la distribution de données personnelles sur le réseau contre les éventuelles pertes et piratage.

On retrouve d’autres domaines dans lesquels la blockchain intervient ou possède une certaine influence sur le fonctionnement de ce dernier. Marchés de prédiction, protection de propriété ou micro-réseaux de quartier font partie des applications commerciales où la blockchain apporte cette plus-value.

Source : blockgeeks.com

Pin It on Pinterest