Accueil > Sécurité > British Airways : les données de 380000 cartes de paiement ont été volées
british airways fuite données

British Airways : les données de 380000 cartes de paiement ont été volées

British Airways annonce le vol de données de 380000 cartes de paiement de ses clients entre la fin du mois d’août et le début septembre 2018. Les clients concernés sont invités à contacter leurs banques de toute urgence.

Catastrophe chez British Airways, la plus grande compagnie aérienne du Royaume-Uni. Une enquête vient d’être lancée en urgence suite au vol de plusieurs centaines de milliers de données personnelles et financières de clients.

Pendant près de deux semaines, du 21 août au 5 septembre 2018, la compagnie a fait l’objet d’une cyberattaque sans s’en rendre compte. Au total, les données de plus de 380000 cartes de paiement ont été compromises. Précisons que les données relatives aux passeports des clients ou aux voyages qu’ils ont effectués n’ont pas été volées.

Suite à cet incident, les clients qui ont effectué des réservations via ba.com ou l’application mobile de la compagnie durant la période concernée doivent impérativement contacter leurs banques et fournisseurs de cartes de crédit.

Cliquez ici pour un accompagnement sur le RGPD

British Airways : les clients concernés sont invités à contacter leurs banques d’urgence

L’organisation s’est excusée auprès de sa clientèle, mais certains déplorent de ne pas avoir été contactés directement au sujet de ce piratage. Par exemple, un dénommé Daniel Willis affirme avoir pris connaissance de cet accident en lisant le tweet de British Airways.

De même, une cliente du nom de Stephanie Jowers déclare avoir contacté l’entreprise quelques heures avant que le hack soit annoncé sur Twitter, en découvrant d’étranges prélèvements sur son compte bancaire. La compagnie ne lui aurait alors rien dit au sujet du vol de données, et se serait contentée de lui promettre un remboursement sous 24 heures.

Malgré tout, le régulateur britannique ICO précise avoir été averti de cet incident par British Airways. Pour rappel, le RGPD oblige les entreprises à informer les autorités de protection de données sous 72 heures en cas de découverte d’une fuite de données.

Les compagnies aériennes semblent de plus en plus visées par des cyberattaques sophistiquées. La semaine dernière, les données de 20000 clients de Air Canada ont aussi été dérobées. De même, en juillet 2018, Thomas Cook a fait l’objet d’une fuite de données.

Cliquez ici pour un accompagnement sur le RGPD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend