CAF : Ce qu’il y a à savoir sur la Caisse d’allocations familiales

La CAF est une organisation accorde des aides aux personnes nécessiteuses. Elle propose des aides à la famille, aux handicapés ainsi qu’à ceux qui rencontrent des problèmes de logement ou dans leur milieu professionnel.

Les différentes formes d’aides octroyées par la CAF

Le CAF peut aider des familles avec deux enfants en leur versant mensuellement une « allocation familiale ». Celle-ci sera déterminée selon les revenus de chaque ménage. Notons qu’à chaque allocataire correspond un numéro. C’est ce dernier qui servira dans le versement automatique de ladite allocation familiale. Pour les familles qui se chargent de trois enfants ou plus, la CAF propose aussi un « complément familial ». Il s’agit d’une autre forme d’aide dont la base s’élève à 170,71 euros.  Pour information, le montant maximal de ce complément familial est de 246,09 euros.

Les aides liées à la naissance et la garde d’un enfant

En dehors de tout cela, l’organisation prend également en charge chaque dépense liée à une naissance. L’aide se fait ainsi grâce à une prime désignée  » prime à la naissance et à l’adoption « .  Le montant de celle-ci est estimé à 941,67 euros par nouveau né. Pour le cas de jumeaux, la prime suit la logique et est doublée. En ce qui concerne l’adoption, elle s’élève à 1883,35 euros. A titre informatif, les parents qui cessent de travailler ou qui prennent congé après la naissance d’un enfant peuvent aussi jouir d’une assurance retraite.

Celle-ci est nommée « AUPF » ou « Assurance Vieillesse des Parents au Foyer ». La CAF accorde aussi une allocation de base aux allocataires pour les aider dans la prise en charge de l’éducation et l’entretien des enfants, dès leur naissance jusqu’à 3 ans. Cette aide est de 170,71 euros à taux plein et de 85,36 euros à taux partiel. Notons que chacune des allocations dépendent des revenues du foyer.

La caisse prévoit, par ailleurs, une aide à la garde des enfants notamment pour les parents qui sont en service. Cette allocation leur permettra, en ce sens, de s’acquitter des frais de garde de leurs enfants pendant qu’ils sont absents. Soulignons que les allocataires CAF profitent d’une allocation de rentrée scolaire. Cette subvention concerne l’entrée des enfants à partir de la CP. Bien sûr, ils ne jouiront plus de cette aide à partir de leur 18ème anniversaire. Le montant pour cette allocation est entre 369 euros pour les enfants de 6 à 10 ans et 401 euro pour ceux entre 16 et 18 ans.

L’aide aux vacances familiales

Notons que la CAF offre aussi une aide nommée AVF (Aide aux Vacances Familiales). Elle prendra en charge les frais partiels de séjour lors des vacances.

Les aides pour personnes handicapées

Qu’en est-il des personnes sujettes à un handicap ? Fort heureusement, elles sont aussi considérées par la CAF. En effet, un allocataire dont l’enfant est soit malade soit handicapé jouit une allocation Journalière de Présence Parentale. Bien sûr, cette allocation est destinée aux parents qui ont cessé leurs activités pour la surveillance de son enfant de moins de 20ans. La somme maximum obtenue sera de 51, 77 euros. La famille pourra également profiter de nombreux avantages. A ce titre, la CAF endosse l’éducation de l’enfant ainsi que les frais liées à sa scolarité. L’allocataire bénéficiera aussi d’une somme de 131,81 euro par mois. Soulignons qu’un complément est possible en fonction de la catégorie du handicap dont l’enfant fait l’objet. Ce dernier varie entre 98,87 et 1118,58 euros.

Pour les adultes handicapés de plus de 20 ans, le montant attribué à l’allocataire devient 860 euros mensuels.

Les aides au logement

La CAF offre 3 types d’aides au logement. Première, l’Allocation logement APL ou Aide Personnalisée au Logement. Il s’agit de la forme d’aide au logement la plus connue. Si la demande d’aide pour cette première forme n’est pas accordée, un second peut être éligible. C’est l’ALF ou allocation de logement familiale. Elle sera accordée dans les cas d’une location ou d’un remboursement d’emprunt. Comme pour les autres, son montant dépendra des ressources du foyer demandeur, mais aussi du nombre de personnes à charge et surtout le montant du loyer.

La troisième  aide au logement est l’ALS ou Allocation Logement sociale. Elle s’adresse aux foyerf qui ne sont pas éligibles aux deux premières allocations (APL et ALF).

Tout ou presque les domaines concernant le logement peuvent être améliorés grâce aux aides de la CAF. Non seulement, elle offre des aides au logement mais aussi, en cas de déménagement. Ainsi, si une famille se charge d’un enfant de moins de 3 ans et que celle-ci prévoit un déménagement, une aide financière est accordée. Quoique la valeur standard de ceci est de 994,56 euros, cela peut osciller selon le nombre d’enfant à charge. Une demande devra être déposée afin de privilégier cette aide.

L’aide pour la rénovation d’habitation

Concernant l’amélioration d’habitation, le propriétaire ou le locataire peut en faire une demande d’aide à la CAF avec le prêt pour l’amélioration de l’Habitat. Ce dernier permettra aux bénéficiaires d’avoir jusqu’à 80% de charges relatives à la rénovation. Celle-ci sera cependant limitée à 1.067,14 euros, un prêt qui sera remboursable sous 3 ans.

L’aide pour la formation Bafa

Enfants et adultes bénéficient tous deux des aides de la CAF. Cependant, ce sont les jeunes qui sont les plus ciblés par la formation Bafa. A titre de rappel, le montant pour le Bafa CAF est de 91,47 euros. Ce chiffre peut aller jusqu’à 106,71 euros.

Ainsi, nombreuses sont les aides offertes par la CAF afin de venir en aide aux familles qui en ont besoin. Pour profiter de ces subventions, il faut suivre et respecter les conditions de la caisse. Notons que près de 12,5 millions de familles bénéficient des aides de la CAF à ce jour. Sont éligibles aux accords d’aides les salariés, les employeurs, les travailleurs indépendants ou non actifs.

La CAF met la lumière sur la fuite des données

Le dimanche 10 octobre à partir de 21 heure, une erreur informatique s’est produite sur le site de la CAF. Cela a conduit à des fuites de données. La CAF, dans un communiqué a confirmé l’incident. Ce dernier se manifeste par la consultation des comptes des allocataires par autrui. L’organisme a même précisé que 7 000 dossiers sont concernés par l’incident.

Toutefois, Vincent Mazouric, directeur général de la caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) a déclaré qu’aucune erreur informatique de la part de la CAF ne s’est produite. En effet, la CAF utilise plusieurs méthodes de protection des données de ses allocataires. Seuls les contacts, l’adresse, le numéro de mobile sont consultables sur le site. Quant aux autres informations, elles sont restées confidentielles.

La CAF riposte et propose des solutions

Suite à ce scandale, un nouveau service d’identification a été mise en place par toutes les CAF de France. L’organisation peut désormais garantir à ses clients une assurance totale de protection de données grâce à ses méthodes. A chaque allocataire est, en effet, attribué un numéro de sécurité sociale au sein de la CAF. Cette identification leur permettra de se contacter à CAF en toute sécurité. De même que pour protéger les données personnelles des allocataires, tous contact avec la CAF se fait désormais par courrier postal. On notera que les allocataires ont le droit d’accéder à leurs données. Chaque consultation est précédée de demande, c’est-à-dire que l’accès aux données nécessite une longue procédure, qui garantira donc leur protection.

Par ailleurs, les allocataires peuvent recommander une rectification concernant les informations qui les concernent. Une demande sera donc adressée au directeur par courrier postal et toujours avec une copie d’une pièce d’identité dûment signée par l’allocataire. La même procédure est appliquée pour toutes les autres demandes telles que la demande d’effacement pour ceux qui veulent supprimer certaines informations et la demande de limitation de traitement.

Pour conclure, la caisse d’allocations familiales ou la CAF est une organisation visant à aider des familles par des différentes allocations. Elle propose des aides sous plusieurs formes, dans le cadre familiales mais aussi professionnel.  Afin de se protéger des éventuelles fuites de données, des mesures sur la protection d’informations personnelles des allocataires ont été prises. Avec ces mesures, la CAF garantit une protection totale des données.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest