Accueil > Sécurité > Cellebrite peut maintenant extraire les données de tous les iPhone
iphone cellebrite ufed

Cellebrite peut maintenant extraire les données de tous les iPhone

Cellebrite annonce que son outil UFED permet désormais d’extraire les données de n’importe quel iPhone, y compris les modèles les plus récents. Jusqu’à présent, l’appareil permettait uniquement de contourner la sécurité des vieux appareils iOS et des mobiles Android…

Depuis maintenant plusieurs années, l’entreprise israélienne Cellebrite fournit son outil  » UFED  » (Universal Forensic Extraction Device) aux gouvernements et aux autorités du monde entier. Cet appareil permet d’extraire les données de smartphones sans avoir besoin de les déverrouiller. Il a notamment été utilisé en 2015 par le FBI, afin d’accéder aux données de l’iPhone 5c du tueur de San Bernardino sans l’aide d’Apple. En effet, Apple se dresse en fervent défenseur de la confidentialité et refuse catégoriquement de créer des portes dérobées sur ses appareils.

L’UFED est régulièrement utilisé par les autorités pour extraire les données de smartphones de criminels dans l’espoir d’y trouver des éléments permettant de faire avancer l’enquête. Il est par exemple possible de s’emparer des codes, mots de passe, fichiers issus d’applications tierces, ou même des données supprimées par l’utilisateur.

Cellebrite et son outil inquiètent Tim Cook, le PDG d’Apple

Cependant, jusqu’à présent, cet outil n’était compatible qu’avec les smartphones Android et les anciens iPhone. Dorénavant, sur son site officiel, Cellebrite annonce que l’UFED permet désormais d’extraire les données de tous les iPhone et iPad. Cela concerne aussi bien les vieux appareils fonctionnant sous iOS 7, que les nouveaux modèles tournant sur la dernière version en date iOS 12.3.

Avec ces nouvelles capacités, Cellebrite prend un avantage certain sur son principal concurrent : Grayshift. Ce dernier propose le logiciel GrayKey, qui permet de débloquer uniquement certaines versions d’iOS 12 et depuis peu une partie des appareils Android.

Suite à cette annonce de la part de Cellebrite, le CEO d’Apple, Tim Cook, s’est empressé de réagir. Selon lui, l’exploitation des failles d’iOS de la part de l’entreprise israélienne risque de  » compromettre fondamentalement  » la sécurité d’iOS. En effet, en plus d’exposer les données des utilisateurs aux autorités et aux gouvernements, l’UFED est également accessible à tous dans le commerce via internet. Des cybercriminels peuvent donc eux aussi accéder à ses fonctionnalités…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend