CNIL IA

La CNIL lance (enfin) un service dédié à l’IA : tout savoir

La CNIL a annoncé son intention de créer un service dédié à l’IA afin d’améliorer son expertise sur la protection des données personnelles. Ce service sera responsable des questions liées aux risques pour la vie privée associés à l’utilisation de l’IA.

L’intelligence artificielle est un domaine technologique qui connaît une croissance rapide et dont les applications sont de plus en plus nombreuses. Alors que la recherche et le développement dans ce domaine se poursuivent, il est important que des mesures soient prises pour protéger la vie privée des utilisateurs. 

CNIL : quels sont les objectifs de ce service dédié à l’IA ?

L’intelligence artificielle est devenue un outil essentiel pour les entreprises et les particuliers. Toutefois, elle soulève également des inquiétudes concernant la protection des données personnelles. La Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL) s’est engagée à protéger ces informations sensibles en lançant un service spécialisé. 

À l’heure actuelle, les enjeux de la technologie de l’IA sont nombreux. Par conséquent, ce service dédié entend aider la CNIL à mieux les appréhender. Il se concentrera spécifiquement sur la connaissance et la prévention des risques pour la vie privée liés à cette technologie. 

En plus de favoriser les liens entre les différents acteurs du système, le Service IA de la CNIL sera également chargé de préparer la mise en œuvre du règlement européen sur l’intelligence artificielle, qui interviendra prochainement.

CNIL : à propos du règlement européen sur l’intelligence artificielle

Un projet de règlement sur l’intelligence artificielle a été dévoilé par la Commission européenne en avril 2021. C’est un ensemble de lois visant à introduire, pour la toute première fois, des mesures contraignantes pour l’utilisation de l’IA. Il sera normalement en application à partir de 2024

Cette loi permettra de garantir la sécurité et la transparence de l’IA, ainsi qu’à protéger les droits et les libertés des personnes. Il couvrira les systèmes d’IA utilisés dans des applications comme la reconnaissance faciale, la conduite autonome, la santé, la justice et les services financiers. En outre, il prévoit également des exigences en matière de responsabilité, de transparence et de garantie de qualité pour les systèmes d’IA, ainsi qu’un mécanisme de surveillance et d’évaluation des risques. 

Comment l’utilisation de l’IA peut-elle porter atteinte à la vie privée et aux données personnelles ?

L’IA est une technologie très puissante qui peut être utilisée pour résoudre des problèmes complexes. Toutefois, il existe un certain nombre de préoccupations concernant la façon dont elle peut affecter la vie privée et les données personnelles des utilisateurs. 

L’utilisation d’algorithmes basés sur l’IA signifie que des organisations ont accès à une quantité considérable de données personnelles et sensibles. Ces informations sont souvent stockées dans des bases de données centralisées. Cela signifie qu’elles sont plus vulnérables aux attaques informatiques ou à toute autre forme d’exploitation malveillante. Les risques encourus par cette collecte massive peuvent inclure le vol ou la divulgation non autorisée. Il en va de même pour le partage sans consentement explicite du titulaire de ces informations personnelles.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *