innovation covid ia big data

Le Covid-19 va propulser l’innovation et l’adoption de l’IA et du Big Data

La pandémie de Covid-19 pourrait stimuler l’innovation à l’échelle mondiale, notamment dans le domaine de l’IA et du Big Data. C’est ce que révèle un sondage mené par Atlantic Council auprès d’experts de la technologie…

La pandémie de Covid-19 pourrait-elle avoir un impact positif en stimulant l’innovation et l’application de l’IA et du Big Data ? Pour le savoir, le GeoTech Center du think-tank Atlantic Council a interrogé plus de 100 experts.

Le sondage portait sur leurs attentes concernant l’impact de la crise sur le développement technologique et l’innovation dans cinq domaines : le futur du travail, l’IA et les données, la chaîne logistique, la commercialisation spatiale, et la santé.

À l’issue de l’étude, le constat est clair : pour les experts, la pandémie devrait stimuler l’innovation dans chacun des cinq secteurs sauf celui de l’espace. Cette vague d’innovation devrait être particulièrement marquée dans les pays développés.

Selon un billet de blog publié par Atlantic Council,  » alors que le virus impose une lourde demande sur les systèmes de santé et sur les chaînes logistiques, et transforme la façon dont nous travaillons, il peut stimuler l’innovation dans ces domaines « .

De la même manière,  » alors que l’infrastructure Cloud est contrainte de faire face à un trafic accru et que les professionnels de la santé peinent à exploiter les ensembles de données massifs pour lutter contre la pandémie, les développements dans les domaines de l’IA et du Big Data vont accélérer « .

En effet, ce lundi 20 avril 2020, le géant chinois Alibaba a annoncé un investissement de 28 milliards de dollars dans son Cloud. Cet investissement est directement stimulé par la crise du Covid-19.

Le Covid-19 va provoquer une vague d’innovation dans le monde entier

De manière générale, l’innovation liée au virus devrait être particulièrement prononcée à Singapour, en Corée du Sud et au Japon. La Chine et les États-Unis devraient aussi suivre le mouvement.

Dans les pays occidentaux tels que l’UE, le Royaume-Uni, l’Australie, la Nouvelle-Zelande, les États-Unis ou le Canada, l’innovation aura principalement lieu dans les secteurs de la santé, de la logistique et du monde du travail.

La Chine et la Russie devraient davantage se tourner vers l’IA et le Big Data. Ces pays seront moins contraints par les règlements de protection de la confidentialité et pourront donc innover de façon plus agressive dans ces domaines et déployer ces technologies dans la société plus rapidement.

Sur le long terme, les experts interrogés estiment que le Big Data, l’IA et les technologies de la santé sont les secteurs où l’innovation devrait avoir le plus d’impact sur les deux à cinq prochaines années suite à la pandémie…