Une cyberattaque sème le chaos dans les hôpitaux britanniques

Une cyberattaque sème le chaos dans les hôpitaux britanniques

Une cyberattaque qui a touché un des plus importants fournisseurs informatiques du système de santé britannique (NHS) continue de semer le chaos dans les établissements de santé et les hôpitaux. La réparation des dommages peut prendre du temps, jusqu’à un an selon les experts. 

Des dossiers de patients perdus

Début août, une cyberattaque a frappé Advanced, un important fournisseur informatique du NHS (système de santé britannique). Advanced fournit des services numériques tels que l’enregistrement des patients et le NHS 111 (ligne d’assistance médicale gratuite). L’agression a fortement pertubé les opérations du système. 

La cyberattaque a par exemple perturbé les prises de rendez-vous ou encore le dispatching des ambulances. Cela a également causé la panne du Carenotes, un système de stockage de dossiers. Suite à quoi, les hôpitaux concernés ont perdu certains des dossiers de leurs patients.

Plus d’une vingtaine de jours après l’incident, la panne de Carenotes n’a pas encore été restaurée. Le 17 août, le personnel d’un hôpital de Birmingham a été informé que la restauration pourrait encore prendre cinq semaines. La récupération des dossiers pour leur part peut prendre jusqu’à un an

Hôpitaux : crainte d’une exposition de données après la cyberattaque

https://www.youtube.com/watch?v=RhSD5h82L-Q

Suite à cette panne de l’outil Carenotes, les patients comme le personnels des établissement de soins craignent une exposition des dossiers médicaux. Les patients des établissements de santé mentale sont particulièrement inquiets. Ils appréhendent les discriminations au cas où leur état de santé est révélé

Au-delà des données, cette cyberattaque a des conséquences directes sur la qualité des soins. Dans la mesure où l’équipe médicale n’a plus accès aux dossiers de leurs patients, il y a eu des cas de posologie inadéquate. Une source a déclaré : « C’est le chaos total…  ». 

Les cyber-événements qui entraînent des impacts physiques tangibles sont une tendance croissante. Les systèmes hospitaliers doivent être particulièrement vigilants. Si les experts doivent modéliser un scénario de rançongiciel pour un système hospitalier, l’un des impacts à considérer serait l’impossibilité d’accéder aux dossiers médicaux. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest