Le cybercrime représentera 6 billions de dollars fin 2021

Si le plus grand pipeline des États-Unis fonctionne à nouveau normalement, la récente cyberattaque dirigée contre Colonial Pipeline a attiré l’attention sur la menace croissante que les attaques de ransomware et autres cybercrimes représentent pour les entreprises, quelle que soit leur envergure.

Une entreprise violée toutes les 39 secondes

Selon Jack Blount, PDG d’Intrusion, une société de cybersécurité basée à Plano, le monde doit prendre conscience que la pandémie du Coronavirus a fait exploser la cybercriminalité. Chaque jour, une entreprise serait violée toutes les 39 secondes. La cybercriminalité est devenue incontrôlable.

Les chiffres sont éloquents. Un rapport de McAfee estime que les pertes mondiales liées à la cybercriminalité ont dépassé 1 billion de dollars en 2020. Selon un rapport produit par Cybersecurity Ventures (dont l’étude a été parrainée par Intrusion), ces pertes devraient monter en flèche pour dépasser les 6 billions de dollars en 2021

L’inconscience populaire face au danger ?

Blount se demande si les gens sont conscients de la proportion que prend la cybercriminalité. Chaque jour, cela a un impact sur toutes les entreprises du monde, dit-il. Et pourtant, la plupart des gens semblent en être inconscients

De nombreux témoignages et les études confirment que la pandémie COVID-19 a intensifié la cybercriminalité et pour causes. De nombreuses entreprises ont instauré le télétravail, ce qui a ouvert davantage de points d’attaque potentiels. Face à ces menaces pourtant, les entreprises ne sont pas assez méfiantes, croyant à tort que les hackers ne ciblent que les grandes entreprises.

Les conjonctures actuelles

Il y a quelques années, les violations se produisaient généralement dans les grandes entreprises, les pirates pouvant en tirer beaucoup plus de bénéfices. Aujourd’hui, l’ère de l’attaque individuelle est révolue. La cybercriminalité est devenue une attaque informatisée. L’attaque se réfère à l’adresse IP et non à la taille de l’entreprise. 

Et contrairement à ce que certaines personnes peuvent penser, la violation ne se produit pas d’un seul coup. En réalité, les cybercriminels accèdent aux données via une attaque de ransomware et se déplacent immédiatement pour capitaliser sur un accès. La majorité des réseaux seront ensuite infectés par diverses formes de logiciels malveillants pendant des mois ou des années, donnant aux cybercriminels accès aux données, mots de passe et informations financières. Tout cela, à l’insu de la victime qui peut détecter après coup ou non les violations. 

Pin It on Pinterest