empire market disparition ddos

Dark Web : Empire Market le marché de l’illégal disparaît mystérieusement

Vent de panique sur le Dark Web : la marketplace de l’illégal, Empire Market, a disparu depuis trois jours sans explication. Exit Scam, DDoS, saisie par les autorités ? Les utilisateurs s’inquiètent et multiplient les hypothèses…

C’est un véritable mystère que les internautes du Dark Web peinent à élucider. Depuis maintenant trois jours, Empire Market est hors-ligne sans aucune explication.

Cette marketplace est sans aucun doute la plus populaire du Dark Web. Elle est utilisée par des milliers d’utilisateurs du monde entier pour la vente et l’achat de produits et services illégaux. Armes, drogues, données en fuite… toutes sortes de marchandises interdites par la loi circulent sur la plateforme depuis plusieurs années.

pCloud : l’offre familiale LIFETIME à -75% pour la rentrée !

Toutefois, ce manège criminel pourrait bien toucher à sa fin. Certes, ce n’est pas la première fois qu’Empire Market tombe en panne. Comme tous les sites du Dark Web, celui-ci était notamment frappé par les attaques DDoS rendues possibles par une vulnérabilité de Tor récemment corrigée.

Dark Web : Empire Market saisi par les autorités ?

Néanmoins, il semblerait que la panne en cours soit liée à quelque chose de plus grave qu’une simple DDoS. Pour cause, le compte Twitter  » userdark  » associé à Empire Market a tout simplement cessé toute publication.

De plus, un dénommé  » Se7en  » se présentant comme l’un des principaux médiateurs de la marketplace a publié un message énigmatique : «  si le marché est toujours en panne dans deux jours, je ferai un post sur la situation globale, pour l’instant il est possible que les administrateurs ramènent le site « .

Pour l’heure, le mystère reste entier et les rumeurs prolifèrent sur Reddit. De nombreux utilisateurs craignent que les gérants de l’Empire Market préparent un  » exit scam « , à savoir une disparition soudaine leur permettant de s’évaporer avec tout l’argent.

Il est tout à fait possible que le FBI ou Interpol, qui ont déclaré la guerre au Dark Web, aient mis la main sur la plateforme. Il s’agirait d’une nouvelle victoire pour les autorités, après la fermeture de Silk Road ou Dream Market…