Data Marketing : tout savoir sur le marketing axé sur les données

Bien que le Data Marketing ait été déployé il y a des années, c’est aujourd’hui qu’il connaît son apogée. Il est étroitement lié au Content Marketing afin de mieux atteindre le public cible.

Le Data Marketing permet une bonne analyse du marché, du segment de consommateurs, en se reposant généralement sur le Big Data dont dispose chaque entreprise. Cependant, tout dirigeant d’entreprise n’est pas forcément immergé dans l’univers du numérique. Pour clarifier l’importance du Data Marketing, il convient d’abord de dire ce que c’est réellement.

En quoi consiste le Data Marketing ?

C’est tout simplement une stratégie marketing qui prend comme base les données collectées par l’entreprise. Ces données englobent le comportement des consommateurs face au produit, des données statistiques, les comportements des concurrents, etc.

Les données collectées ne sont toutefois rien si l’entreprise ne tient pas en compte la manière dont celles-ci ont atterri dans leur banque de données : enquêtes, avis-clients entre autres.

Disposer de telles données permet à l’entreprise d’orienter sa stratégie Marketing afin de booster la vente mais aussi de travailler l’image de l’enseigne. Ainsi, on peut dire que le Data Marketing est un élément clé pour adapter la stratégie marketing d’une entreprise.

Toutes les décisions de l’entreprise doivent tenir compte de ces données collectées. Dans ce cas, si, à un moment donné, l’entreprise doit prendre des risques, elle peut le faire en toute intelligence.

Les avantages du Data Marketing

La Data Marketing permet avant tout d’adopter une stratégie marketing bien précise. Ce qui va augmenter la proportion de retour sur investissement.

D’après les recherches, l’adoption du Data Marketing permet à une entreprise d’enregistrer un retour sur investissement largement au-dessus des dépenses marketing initiales. Certains responsables marketing ont confirmé ce propos.

Par déduction, le Data Marketing offre plusieurs avantages pour l’entreprise. Il permet de toucher un segment plus précis du public cible pour le produit.

Le marketing axé sur les données permet également de prédire et anticiper le comportement et la tendance future des consommateurs. Ainsi, vous pouvez leur donner les produits et services dont ils ont réellement besoin.

En plus d’offrir les produits répondant aux besoins du public cible, le Data Marketing sert aussi à créer de nouveaux besoins qui répondent à leur besoin.

Par ailleurs, une telle stratégie semble nécessaire pour canaliser et optimiser les efforts marketing de l’entreprise.

Le Data Marketing est étroitement lié au Content Marketing, qui se trouve au cœur de la société marchande.

Data Marketing et Content Marketing, quelle relation ?

Afin de déterminer la relation qui existe entre les deux notions, il importe de définir de façon succincte ce qu’est le Content Marketing.

Le Content Marketing consiste en la création de contenu pertinent et adapté au public cible. Cela dans le but d’attirer l’attention des consommateurs potentiels afin de les convertir en clients réels.

L’objectif du Content Marketing est ce qu’on appelle « call to action ». Ce qui nous amène à définir la relation étroite qui existe entre Content Marketing et Data Marketing.

Afin de créer de bons contenus, il faut avoir des données précises. Les données ont pour fonction d’apporter les informations nécessaires pour créer des contenus percutants.

Les contenus vont ensuite assurer le relai auprès du public cible en les incitant à passer à l’action, c’est-à-dire à consommer le produit en question.

En plus, les données recueillies permettent une évaluation des résultats obtenus. Ce qui va permettre une mise à jour des contenus pour qu’ils s’adaptent au public cible, compte tenu des changements, dans le temps et dans l’espace.

 

Rôles pratiques du Data Marketing dans la stratégie de Content Marketing

En pratique, le Data Marketing joue différentes fonctions dans la stratégie de Content Marketing, il apporte une lumière afin de créer des contenus pertinents à l’endroit du public cible.

Déterminer le public cible

Chaque entreprise possède un segment de consommateurs. Le comportement des consommateurs vis-à-vis des besoins est fonction, à la fois, de leur préférence et du budget qu’ils sont prêts à dépenser pour un produit quelconque.

Les données collectées permettent d’identifier le segment de consommateurs, d’identifier leur besoin, leurs intérêts, etc. Il s’agit du « persona » de la stratégie vers qui le contenu créé à partir des données collectées est destiné.

Créer un contenu pertinent

Les recherches sur internet permettent au moteur de recherche de créer un profil unique pour chaque utilisateur. Le Big Data renferme ainsi un tas de données et de comportements permettant aux entreprises de connaître les intentions des internautes.

Le contenu ainsi créé est orienté vers le plus grand trafic possible. Un contenu génère plus de trafic lorsqu’il répond au mieux aux questions du public cible.

Canaliser le contenu

La publication du contenu ainsi créé nécessite l’utilisation des différents médias sociaux. L’analyse des données recueillies permet de choisir quel canal véhicule le mieux le contenu afin d’en créer le plus grand trafic.

La présentation du contenu peut alors être différente suivant la plateforme sur laquelle il va être publié.

Etudier le comportement des concurrents

Le marché est de plus en plus concurrentiel pour n’importe quel produit. Il ne suffit donc pas de créer du contenu pertinent pour inciter le public à consommer le vôtre. Il est aussi indispensable de connaître la stratégie des concurrents.

Avant de connaître leur stratégie, il faut définir les concurrents par le biais de l’analyse SEO.

Une fois que les concurrents sont identifiés, vous pouvez étudier facilement leur comportement vis-à-vis du marché et ajuster la vôtre afin de rester dans le challenge.

Étudier la saisonnalité

La consommation d’un produit n’est pas toujours uniforme tout au long de l’année. C’est ce qui définit la saisonnalité. En plus du climat, le comportement des consommateurs peut aussi changer suivant un événement périodique.

Le contenu qui va être créé doit tenir compte de cette périodicité. Par exemple, il n’y a pas d’intérêt à promouvoir des pulls pendant l’été, mais plutôt les crèmes solaires et les habits de plage.

Il en est de même pour les différentes rencontres sportives et les événements festifs (jeux olympiques, Noël, etc.).

Analyser la performance du contenu publié

Comme il a été dit plus haut, avoir un contenu pertinent est bien, générer plus de trafic et encore mieux. Le volume de trafic permet, à son tour, de voir la position du contenu.

Aussi, il faut se baser sur le Data Marketing pour voir la portée du contenu publié, la conversion qu’il a générée, etc.

Ces indicateurs révèlent la performance du contenu. Ils définissent également le contenu le plus performant pour les consommateurs. Ce qui permet à l’entreprise d’adopter la stratégie appropriée suivant chaque situation.

Améliorer l’expérience client

Le but de chaque contenu est de stimuler le besoin des consommateurs. Il est donc important de créer du contenu percutant, qui répond directement à leur besoin, qui les intéresse vraiment.

Pour ce faire, il faut avoir les solutions à leurs problèmes, mais avant cela, identifier leur besoin afin de leur permettre de vivre une meilleure expérience client.

Comment mettre en place une bonne stratégie de Data Marketing ?

Pour pouvoir mettre en place une bonne stratégie de Data Marketing, 4 éléments sont à voir de près :

Un but précis pour servir de guide

Comme toute autre stratégie, il faut déterminer à l’avance le but visé de chaque collecte de données pour réussir en Data Marketing. En général, l’objectif de la stratégie réside dans l’appel à l’action, c’est-à-dire inciter le public cible à consommer votre produit.

L’analyse des données recueillies comme le comportement des clients et le comportement des concurrents permet de définir un objectif clair et concis.

L’objectif peut être l’extension de la ligne de produit, le lancement d’un nouveau produit, l’organisation d’un événement à titre promotionnel, etc.

Des données complètes et nettes

Pour que la stratégie de Data Marketing soit efficace, il faut d’abord collecter toutes les données nécessaires. Il faut cependant distinguer volume et quantité.

La collecte de données ne vise pas uniquement à avoir un tas d’informations dont certaines peuvent ne pas être utiles pour créer un bon contenu. Il faut alors trier et traiter les données recueillies et centrer les recherches vers le public cible pour avoir des données de qualité.

En outre, il faut offrir au public des données complètes et nettes. S’il y a des informations manquantes, la décision d’achat sera faussée.

La provenance des données peut être interne ou venant des tiers. Les données internes renferment les informations sur la clientèle (clients potentiels et clients réels), sur les collaborateurs, etc.

Les données de tiers doivent compléter celles collectées en interne de façon à compléter le tableau de vos clients.

Un plan d’analyse et d’application pour les données recueillies

Déjà, la collecte de données pour le Data Marketing doit être orientée vers l’objectif principal. Par ailleurs, il faut un plan bien élaboré pour faciliter le traitement des données.

Pour cela, il faut trois étapes. La première consiste à déterminer les données qui répondent au mieux à l’objectif, du point de vue démographique à l’instar de l’âge, l’historique d’achat, les préférences, la zone géographique.

La deuxième étape vise à segmenter les données suivant diverses caractéristiques afin de mieux cibler les clients potentiels et de les convaincre de consommer.

Enfin, la dernière étape, c’est la pratique. Il s’agit de mettre les données en pratique en tenant compte des deux premières étapes.

Un suivi systématique du plan exécuté

Mettre en œuvre le plan de Data Marketing est déjà une bonne chose, mais pas suffisante. Il faut suivre l’évolution du marché et donc voir si le plan exécuté a connu un succès ou pas. Évidemment, s’il y a des failles, il aura lieu de le réviser.

Le suivi requiert une bonne stratégie afin d’analyser le succès tout comme l’éventuel blocage.

C’est dans le suivi systématique que l’entreprise peut déterminer les différentes raisons pour lesquelles un certain nombre de prospects ne sont pas arrivés au stade de l’achat.

C’est aussi à ce stade qu’il revient de réviser la politique à mettre en œuvre suite à des changements dans le comportement des consommateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest