Data Center : Digital Crossroads prête main forte à un projet de 1 million de dollars

A l’occasion d’un projet qui vise à cultiver du végétal dans l’espace, Digital Crossroads alloue de la chaleur résiduelle ainsi qu’une serre.

L’agriculture dans l’espace, un projet soutenu par Digital Crossroads

Situé dans l’Indiana, Digital Crossroads abrite un projet ayant trait à la technologie agricole. Alors que l’université Purdue en a eu l’initiative, son objectif serait de concevoir des robots aptes à réaliser diverses tâches à distance. L’on effectuera alors les cultures dans l’espace à savoir sur Mars ou sur la Lune.

Notons que ce projet a pu bénéficier de fonds tant privés que fédéraux. Ainsi, l’exploitation de la technologie gaming aura pour finalité de solutionner ce challenge qui est loin d’être gagné d’avance. À partir de l’IA, l’on cherchera à concevoir des robots aptes à dépister un pic de maturité. Les premiers essais se feront néanmoins avec des tomates et des fraises. L’université placera ces dernières dans une serre intelligente de 4 000 pieds carrés. Celle-ci, étant un don de Digital Crossroads, l’enseigne s’est aussi proposée de fournir de la chaleur résiduelle à travers son data center.

Zoom sur les financements obtenus par la Purdue Northwest University

Sur les fonds obtenus, le principal financement est évalué à 726 000 dollars. Celui-ci correspond au prix Sprint ou Scaling Pandemic Resilience Through Innovation and Technology. Il s’agit d’un soutien financier fourni pour faire face aux retentissements de la pandémie de la COVID-19. Quant à la serre fournie par Digital Crossroads, elle reste un apport en nature. Sa valeur s’élève à 276 000 dollars.

Face à ces soutiens en tous genres, Niaz Latif, doyen par intérim du « College of Engineering and Sciences », la Purdue University Northwest est « ravie de recevoir une subvention EDA Spring Challenge pour ce projet innovant. » Il ajoute que « ce travail de transformation créera des emplois et aura un impact économique positif ».

Quelles sont les promesses de ce projet Traverse ?

Soulignons que le but du projet Traverse (agTech Robotics, Automation and Virtually Employed Resilily Scaling Enterprises) est de trouver une solution aux pénuries de main-d’œuvre que l’on rencontre dans le secteur agricole américain. L’utilisation d’une technologie de pointe ne peut que rendre l’agriculture plus efficace. Mieux encore, cela permettra de réaliser la plantation à distance de nombreuses cultures.

Quant à la serre particulière, celle-ci sera contiguë au second établissement de data center du campus. Cette partie située entre l’Illinois et l’Indiana était, auparavant, une centrale électrique fonctionnant au charbon. L’on redirigera, de ce fait, la chaleur résiduelle du centre de traitement de données en direction de la serre. En contrebalançant les émissions du data center, il sera possible de créer de l’énergie renouvelable.

Alos que l’université PNW loue le local, le projet Traverse sera le premier à être mis en application. Thomas P. Dakich, directeur de Digital Crossroad affirme : « Le projet Traverse et le nouveau data center Digital Crossroads à Hammond sont d’excellents exemples de la transformation en cours dans le Nord-Ouest de l’Indiana ».