Evoque décide de s’éloigner des data centers internationaux

Cette année, Evoque semble avoir décidé de s’éloigner de tous ses data centers internationaux. Dans son site Web, la société a retiré le nom de 10 de ses installations se trouvant hors des Etats-Unis.

L’histoire d’Evoque

Evoque a vu le jour en 2019. C’est après qu’AT&T ait vendu ses activités et actifs de data centers de colocation à Brookfield Infrastructure et à ses partenaires institutionnels pour 1,1 milliard de dollars. A l’époque, l’accord totalisait 18 data centers aux Etats-Unis et 13 autres à travers le monde. Evoque avait alors des data centers à Amsterdam et aux Pays-Bas. Deux autres se trouvent à Londres, un à Birmingham, Royaume-Uni, un à Singapour, deux à Hong Kong et un en Australie. A part cela, la société répertoriait également des installations à Francfort Allemagne et à Paris France.

Evoque semble avoir abandonné tous ses data centers internationaux

Evoque a discrètement effacé ses emplacements de data centers internationaux de son site Web. La newsletter Foundations l’a repéré pour la première fois sous le sous-titre « Qu’est-il arrivé aux data centers d’Evoque ? » Avant cet article, DCD a plusieurs fois tenté de contacter l’organisation, mais sans réponse.

Evoque a effectivement bien déclaré qu’il quitterait ses installations d’Amsterdam le 31 Juillet 2023. Et même si ça n’a pas encore été confirmé, il semblerait que l’entreprise quitterait également les autres installations à peu près au même moment. La société a notamment fait cette déclaration dans une lettre adressée à ses clients et partagée avec DCD. Dans la lettre, il est parfaitement expliqué qu’Evoque n’est plus en mesure d’accepter de nouvelles commandes, ni de renouveler ses services. Il y a les clients qui désirent la conteneurisation et/ou la transformation numérique vers un cloud publique ou privé. Pour cela, Evoque les incite à contacter Foghorn, sa branche d’ingénierie cloud.

Une décision bien pensée

Evoque a déclaré avoir pris cette décision après une évaluation approfondie du marché. En fait, selon lui, la fermeture du site d’Amsterdam permettra à la société de concentrer et d’étendre ses investissements dans ses autres centres. Néanmoins, le groupe a rassuré ses clients de rester engagé à 100 %  dans la gestion et l’expansion de son activité mondiale de data centers. Cet engagement concerne également le maintien de l’excellence opérationnelle sur le site d’Amsterdam jusqu’à sa fermeture.

Evoque a notamment déclaré : « Nous comprenons que les changements de fournisseurs de services de données peuvent être difficiles. Notre objectif est de vous fournir le soutien dont vous et vos équipes avez besoin pour quitter l’installation d’ici le 31 juillet 2023. Bien qu’Evoque quitte ce data center, nos clients restent nos la plus haute priorité. »

Selon la Way Back Machine, Evoque a supprimé 10 installations internationales de son site Web vers février 2022. La plupart appartenaient à Global Switch ou Digital Realty. Alors désormais, la société ne répertorie plus que 11 installations américaines sur son site Web.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest