Accueil > Sécurité > RGPD > Facebook : les sites usant du Like sont maintenant responsables de vos données
facebook like ue données

Facebook : les sites usant du Like sont maintenant responsables de vos données

La Cour de justice de l’Union européenne vient de fixer une nouvelle règle pour les sites web intégrant le fameux bouton  » J’aime  » de Facebook. Dorénavant, ces sites devront demander aux internautes la permission de collecter leurs données et de les transmettre à la firme de Marc Zuckerberg…

Facebook est de nouveau dans le collimateur de la justice. Il y a quelque temps, une association de consommateurs allemande a porté plainte contre une entreprise dénommée Fashion ID. Selon l’association, la firme est accusée d’avoir enfreint le RGPD par son utilisation du bouton  » J’aime  » de Facebook.

La justice allemande a fait le choix de saisir la Cour de justice de l’Union européenne. En menant l’enquête, cette dernière a fait une funeste découverte sur Fashion ID. Lorsqu’un visiteur consulte le site web de l’entreprise, le plugin d’intégration du bouton  » J’aime  » capture automatiquement ses données personnelles et les transmet secrètement aux Data Centers de Facebook situés en Irlande. Et ce, même si l’internaute n’a pas cliqué sur le bouton et s’il n’est pas membre de Facebook !

Facebook : les sites web devront vous demander la permission de collecter vos données

La CJUE a donc décidé d’instaurer une nouvelle règle pour les sites web qui utilisent le plugin du bouton J’aime de Facebook. Dorénavant, ces sites web devront obligatoirement obtenir le consentement des visiteurs avant que le plugin ne capture et transmette leurs données à l’entreprise américaine. Cette autorisation devra être demandée, même si l’utilisateur ne clique pas sur le bouton.

De plus, les sites devront fournir une raison légitime pour collecter les données et les transmettre à Facebook. Ils sont donc désormais légalement responsables de ces données personnelles et pourront subir d’importantes représailles en cas de négligence.

Par conséquent, les sites web utilisant ce fameux bouton devront désormais demander la permission de collecter vos données dès que vous y entrerez. Si vous étiez déjà agacés par les demandes de consentement liées aux cookies depuis le RGPD, sachez que vous devrez bientôt aussi composer avec cette nouvelle procédure. Tel est le prix à payer pour la protection de vos données !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend