Frame Relay : définition et utilité de cette une solution réseau

Les réseaux locaux et les équipements informatiques d’aujourd’hui ont le potentiel de fonctionner à des vitesses beaucoup plus élevées. De même, ils sont capables de transférer de très grandes quantités de données. Actuellement, avec la diversité et la complexité des réseaux, la gestion sans des outils appropriés peut être complexe. De ce fait, Frame Relay, qui est une méthode de réseau étendu relativement nouvelle, gagne en popularité. Le système utilise une technologie de commutation plus efficace que X.25. En conséquence, cela peut rendre la mise en réseau plus rapide.

Zoom sur les caractéristiques de Frame Relay

Frame Relay a été développé pour résoudre des problèmes de communication que d’autres protocoles ne pouvaient pas résoudre. Il s’agit du besoin accru de vitesses plus élevées, de l’efficacité de bande passante, de la nécessité de connecter des LAN et des WAN, etc.

A la différence de X.25, Frame Relay est un protocole dont le processus est rationalisé. Un réseau Frame Relay n’effectue pas de détection d’erreur. Cela entraîne effectivement une surcharge considérablement plus petite et un traitement plus rapide que X.25. Il y a également une indépendance du protocole dans la mesure où celui-ci accepte les données de nombreux protocoles différents. Ces données sont encapsulées par l’équipement Frame Relay et non par le réseau.

Les périphériques réseau intelligents connectés à un réseau Frame Relay sont responsables de la correction des erreurs et du formatage des trames. Le temps de traitement minimisé, la transmission des données est donc beaucoup plus rapide et efficace.

Principes de connexion et de liaison de données

Des connexions dédiées relient des points de terminaison. Il s’agit généralement soit de routeurs configurés comme des commutateurs à relais de trames, soit des systèmes d’un fournisseur de services. Dans les deux cas, les points de terminaison sont étiquetés avec des identifiants uniques appelés identifiants de connexion de liaison de données (DCLI). Les trames sont ensuite transférées entre deux points statiques.

Le principe repose sur l’utilisation de circuits virtuels permanents (PVC) pour envoyer des données. De chaque côté, il y aura un identificateur de connexion de liaison de données (DLCI) comme source et destination. En somme, lorsque le routeur n°01 veut envoyer au routeur n°02, il va transmettre des données à partir du DLCI 102, puis sortir sur le DLCI 201. C’est un peu comme quitter les portes d’un aéroport.

Du fait que Frame Relay possède une faible surcharge, il convient parfaitement aux réseaux complexes d’aujourd’hui. En réduisant la quantité de traitement requise, on gagne en performances et en temps de réponse. Frame Relay est indépendant du protocole. Il peut ainsi traiter le trafic provenant de différents protocoles réseau tels que IP, IPX™ et SNA.

Sources & crédits Source : wikipedia - Crédit :

Pin It on Pinterest