george soros palantir big data
Copyright by World Economic Forum swiss-image.ch/Photo by Michael Wuertenberg

George Soros et Palantir : la bête noire des complotistes investit dans le Big Data

Et si tout n’était que complot ? Le milliardaire George Soros, bête noire des théories conspirationnistes, vient d’investir 175 millions de dollars dans l’acquisition de parts de Palantir : un géant du Big Data particulièrement controversé…

Black Friday : -75% sur le stockage à vie 500Go et 2To chez pCloud 🤑

Profitant d’un contexte de crise et de défiance à l’égard des médias ” mainstream “, la théorie du complot a le vent en poupe en France depuis la sortie du film controversé ” Hold-Up “. Ce documentaire controversé met en lumière les échecs et les mensonges du gouvernement face au COVID-19, et présente même la pandémie comme une stratégie des élites mondiales pour mieux contrôler le peuple.

Au sein de la sphère des ” complotistes “, plusieurs personnalités sont souvent pointées du doigt comme étant les maîtres d’une oligarchie dirigeant secrètement nos sociétés. C’est le cas de la famille Rothschild, de Bill Gates, ou encore du milliardaire George Soros.

Ce dernier est notamment accusé d’être un ancien nazi, d’avoir juré de détruire les États-Unis, de financer et d’orchestrer les émeutes des ” Black Lives Matter “, mais aussi d’avoir secrètement financé la création du coronavirus Sars-COV-2 dans le laboratoire P4 de Wuhan en Chine

Aucune preuve concrète ne permet de démontrer la véracité de ces allégations, mais une chose est sûre : les ” complotistes ” vont à nouveau avoir du grain à moudre cette semaine. Pour cause, George Soros vient d’investir massivement dans Palantir, une entreprise secrète et controversée spécialisée dans le Big Data.

Black Friday : -75% sur le stockage à vie 500Go et 2To chez pCloud 🤑

Le Soros Fund Management annonce ainsi l’acquisition de 18,5 millions de parts de la firme. En parallèle, le bras d’investissement Third Point de Dan Loeb s’empare de 2,4 millions de parts.

Cet investissement de George Soros équivaut à environ 175,3 millions $, soit un prix d’achat de 9,50$ par part. Le cours de l’action Palantir, entrée en bourse en septembre 2020, est actuellement un peu en dessous de 16 $. La part de Soros est donc estimée à 294 millions $.

George Soros et Palantir : Big Data et Covid-19 pour contrôler la population ?

Co-fondée en 2003 à Denver par Peter Thiel, Nathan Gettings, Joe Lonsdale, Stephen Cohen et Alex Karp, Palantir compte de nombreux gouvernements parmi ses clients. Elle est notamment impliquée dans le tracking de données sur la propagation du COVID-19, et sur la distribution des futurs vaccins.

Ses plateformes Gotham, Foundry et Apollo sont utilisées pour surveiller l’activité terroriste. De grandes entreprises font aussi appel aux services de Palantir pour analyser les données sur les comportements d’achat de leurs clients.

Cependant, cette entreprise fait l’objet de vives polémiques à cause de ses relations avec les agences gouvernementales et les quantités massives de données qu’elle collecte. Ces pratiques suscitent l’inquiétude quant à la confidentialité des citoyens.

D’un point de vue totalement neutre, on peut considérer l’investissement de George Soros comme un simple pari sur le Big Data. Cependant, compte tenu des rumeurs sur le milliardaire et des polémiques dont fait l’objet Palantir, cette acquisition risque fort d’alimenter une nouvelle vague de thèses conspirationnistes…

Pour les adeptes de la théorie du complot, il ne fera certainement aucun doute que George Soros compte sur Palantir pour lui permettre de mettre en place un vaste réseau de surveillance et d’analyse des données des citoyens afin de mieux les dominer.

Dans le monde post-Covid, où la liberté ne sera plus qu’un lointain souvenir, où la 5G et les vaccins permettront aux oligarques de contrôler les foules, Palantir et le Big Data viennent s’ajouter aux outils de domination du nouvel empereur George Soros. On ne peut qu’espérer que les complotistes aient tort sur toute la ligne…