Accueil > Solutions Cloud > Google Cloud engrange désormais 1 milliard $ par trimestre, Microsoft reste loin devant
google cloud milliard trimestre

Google Cloud engrange désormais 1 milliard $ par trimestre, Microsoft reste loin devant

Google Cloud rapporte désormais 1 milliard de dollars par trimestre. La nouvelle vient d’être dévoilée par Sundar Pichai dans le cadre de l’annonce des résultats financiers de la firme pour le quatrième trimestre 2017. Cependant, Google reste loin derrière Amazon et Microsoft. Ce dernier domine désormais le marché du cloud public, avec 5,3 milliards de dollars de revenus au quatrième trimestre 2017.

Dans le cadre de l’annonce des résultats financiers d’Alphabet pour le quatrième trimestre 2017, le CEO de Google Sundar Pichai a dévoilé la croissance impressionnante de Google Cloud. Selon ses dires, le nuage rapporte désormais un milliard de dollars par trimestre à l’entreprise.

Rappelons que l’activité Cloud de Google rassemble la suite de logiciels cloud G Suite, mais aussi la plateforme Google Cloud. De fait, il est difficile de savoir quel pourcentage de ce revenu peut être attribué à la G Suite. Sundar Pichai précise toutefois que la G Suite fédère désormais 4 millions d’utilisateurs payants.

Google Cloud arrive en troisième position derrière AWS et Microsoft

amazon google microsoft cloud

Avec un tel chiffre d’affaires, on peut estimer que Google arrive en troisième position sur le marché du cloud public. La seconde place est attribuée à Amazon Web Services, qui a généré 5 milliards de dollars au quatrième trimestre 2017. Les deux entreprises sont toutefois difficilement comparables.

AWS propose également sa propre suite d’outils cloud de productivité, mais cette suite logicielle est beaucoup moins utilisée que des produits Google Docs, Google Sheets ou Gmail de la G Suite.Les revenus cloud d’Amazon sont davantage liés à ses services cloud destinés aux professionnels.

Toujours selon le CEO de Google, la Google Cloud Platform est la plateforme cloud public qui rencontre la plus forte croissance au cours des derniers trimestres. En comparaison, les revenus d’AWS pour le quatrième trimestre 2017 représentent une croissance de 44,6% par rapport à l’année précédente.

Microsoft a généré 5,3 milliards de dollars grâce au cloud au quatrième trimestre 2017

microsoft azure cloud

De son côté, le cloud de Microsoft regroupant la suite Office 365, le logiciel Dynamics 365 et Microsoft Azure rencontre une croissance de 56% par rapport à l’an dernier au quatrième trimestre 2017. Les revenus générés par Azure sont en hausse de 98%.

Au total, Microsoft a annoncé avoir généré 5,3 milliards de dollars au quatrième trimestre 2017 grâce au cloud. Ce chiffre d’affaires lui confère la première place sur le marché du cloud public.

Microsoft dépend de plus en plus du cloud

microsoft perte quatrième trimestre

La firme de Redmond est d’ailleurs de plus en plus dépendante du cloud. En comparaison, sa division « Personal Computing » regroupant Windows, Xbox, Bing et Surface n’ont rencontré qu’une croissance de 2% par rapport à l’an dernier. Même la gamme Surface se contente d’une croissance de 1%, contre 12% au troisième trimestre 2017. Et ce malgré les fêtes de fin d’année et la commercialisation du Surface Laptop et de la Surface Pro.

Ainsi, malgré sa domination du marché du cloud public, Microsoft enregistre une perte de 6,3 milliards de dollars sur le quatrième trimestre 2017. Cette perte est principalement liée au 13,8 milliards de dollars que la firme a dû verser pour le Tax Cuts and Jobs Act (TCJA). Sans le versement de cette somme, la firme de Redmond aurait enregistré un bénéfice de 7,5 milliards de dollars.

Google Cloud pourrait bientôt rattraper la concurrence

google cloud croissance

En conclusion, malgré sa forte croissance, Google Cloud reste pour l’instant loin derrière Microsoft et AWS sur le marché du cloud public. Les deux entreprises se disputent encore et toujours la première place du marché. Cependant, il convient de rappeler que Google s’est lancé plus tardivement sur ce marché.

Le Google Compute Engine, premier service cloud de la firme, a été lancé en 2012. En comparaison, Amazon a lancé AWS en 2006, et Microsoft a lancé son premier service cloud Azure en 2008.

Si Google Cloud continue sa formidable croissance, la firme de Mountain View pourrait prochainement rejoindre le peloton de tête aux côtés de ses deux concurrents. Google a récemment annoncé le déploiement de nouveaux câbles sous-marins pour connecter le monde entier à son cloud, et Google va aussi lancer une marketplace d’applications cloud. Ces efforts pourraient payer dans un futur très proche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend