google secte occulte

Google est contrôlé par une secte occulte, selon un sous-traitant

Un sous-traitant de Google affirme que le Google Developer Studio est contrôlé par une mystérieuse secte dénommée Fellowship of Friends. Il aurait été renvoyé peu après avoir dénoncé l’influence de ce groupe aux dirigeants de l’entreprise…

Les théories du complot selon lesquelles une mystérieuse élite aux croyances occultes dirige le monde sont nombreuses. Si l’on se fie à la « complosphère », les gouvernements du monde entier, les plus grandes entreprises et les empires médiatiques seraient infiltrés jusqu’au sommet de la hiérarchie.

Ces rumeurs fantasques paraissent peu crédibles, d’autant qu’il n’existe aucune preuve de l’existence d’une telle secte et qu’il semble impossible qu’elle puisse avoir autant d’influence. Toutefois, le témoignage d’un ancien sous-traitant de Google pourrait bien remettre en question toutes vos certitudes

La secte Fellowship of Friends a infiltré le Google Developer Studio

Selon le New York Times, Kevin Lloyd a été recruté comme sous-traitant en tant que producteur de vidéo pour le Google Developer Studio. D’après lui, au moins 12 membres de cette division sont membres d’une obscure secte religieuse et auraient un niveau démesuré d’influence.

Le Google Developer Studio est dirigé par Peter Lubbers, membre de longue date de cette communauté. Il aurait lui-même invité plusieurs membres à le rejoindre, dont le producteur de vidéos Gabe Pannell.

D’ailleurs, Kevin Lloyd aurait été renvoyé après avoir dénoncé le comportement du groupe. Il a porté plainte contre Google et son agence d’intérim ASG pour licenciement abusif, harcèlement moral et pour ne pas l’avoir protégé contre la discrimination.

Le groupe religieux en question serait connu sous le nom de Communauté des Amis (Fellowship of Friends). Selon le Times, cette secte est convaincue qu’un « niveau supérieur de conscience pourrait être atteint en embrassant les beaux-arts et la culture ».

Toutefois, il convient aussi de préciser que ce culte a été fondé dans les années 1970 par Robert Earl Burton, accusé d’agression sexuelle.

Elle possède un complexe de près de 500 hectares à Oregon House, en Californie. Sachant que cette ville affiche un prix immobilier moyen de 432 000 dollars, il est clair que cette secte ne manque pas de moyens. Toute porte à croire qu’elle porte un grand nombre de riches et éminents personnages parmi ses membres.

Bien avant cette mise en lumière par le témoignage de Kevin Lloyd, le Fellowship of Friends suscitait déjà l’attention. Sur Spotify, un podcast d’investigation a promis de révéler ses « sombres secrets ».

Une secte influente jusqu’aux plus hautes sphères de Google

Toujours selon le Times, l’influence de cette secte ne se limiterait pas au Google Developer Studio. Ses membres joueraient aussi un rôle important lors des événements organisés en interne par Google.

Ils tiennent les bureaux d’enregistrement, prennent des photographies, jouent de la musique, proposent des massages et servent du vin. De plus, Google achèterait le vin servi lors de ces événements à un vignoble tenu par… un membre de Fellowship of Friends.

La plainte déposée par Kevin Lloyd stipule aussi que Google a payé pour un « système sonore de pointe installé dans la maison située à Oregon House d’un membre du groupe qui travaillait pour l’équipe en tant que concepteur sonore ».

Afin de vérifier la fiabilité de ces accusations, le New York Times les a recoupées en parlant avec huit autres employés de Google. Les journalistes ont aussi consulté les documents disponibles publiquement, dont une liste des membres de la communauté, des photos d’événements et des feuilles de tableur indiquant le budget des événements.

Un autre sous-traitant interrogé par le Times, dénommé Erik Johanson, révèle que le partenariat avec ASG a permis au GDS d’introduire encore plus de membres de la secte. Pour cause, les sous-traitants sont recrutés avec beaucoup moins de vigilance et de rigueur que les salariés.

Les plaintes de Kevin Lloyd aux dirigeants de Google au sujet de la présence de ce groupe religieux ont été reçues avec indifférence. Peu après, il a été renvoyé soudainement avec comme motif évoqué un « problème de performances »

Tout porte à croire que les dirigeants de Google sont au courant de la forte influence du Fellowship of Friends au sein du Developer Studio, et préfère évincer ceux qui s’en plaignent.

Il est donc tout à fait possible que les membres mis en lumière par la plainte de Kevin Lloyd ne soient que la partie cachée de l’iceberg, et que le Fellowship of Friends contrôle Google jusqu’au sommet de la pyramide

Ce nouvel incident vient épaissir le mystère qui plane autour de Google et des décisions de ses dirigeants. Il y a quelques jours, un ingénieur a été renvoyé pour avoir affirmé qu’une IA est devenue consciente. Pour plus d’informations sur la secte Fellowship of Friends, nous vous proposons de visionner ce documentaire sur YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest