google tensorflow quantum

Google TensorFlow Quantum marie Machine Learning et informatique quantique

Dans le cadre du TensorFlow Dev Summit, Google vient de dévoiler TensorFlow Quantum. Ce framework permet de créer des algorithmes et des modèles hybrides combinant Machine Learning et informatique quantique…

Chaque année, le TensorFlow Dev Summit est le rendez-vous à ne pas manquer pour les professionnels du Machine Learning utilisant le framework TensorFlow de Google. En amont de l’édition 2020 qui se déroulera du 11 au 12 mars, le géant de Mountain View a déjà formulé plusieurs annonces majeures.

La nouvelle solution TensorFlow Quantum va permettre la convergence entre le Machine Learning et l’informatique quantique : deux domaines dans lesquels Google investit massivement. Il s’agit d’un framework permettant la construction d’ensembles de données quantiques, ou encore le prototypage de modèles hybrides entre Machine Learning et quantique.

Ce nouvel outil permet aussi la prise en charge de simulateurs de circuits quantiques, et l’entraînement de modèles quantiques discriminants ou génératifs.

La création de modèles quantiques repose sur des fonctions Keras standards, et sur des simulateurs de circuits quantiques ou des primitives quantiques compatibles avec les APIs TensorFlow déjà existantes.

Le stack logiciel de TensorFlow Quantum combine plusieurs outils. Parmi elles, on compte notamment la bibliothèque de circuits quantiques open source Cirq et la plateforme de Machine Learning TensorFlow.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Google TensorFlow Quantum va permettre aux chercheurs d’atteindre l’avantage quantique

tensorflow quantum schéma

Selon Google, ce framework basé sur Python va fournir les outils nécessaires aux communautés de recherche des domaines du Machine Learning et de l’informatique quantique pour explorer les modèles des systèmes quantiques naturels et artificiels.

A terme, les chercheurs pourront ainsi découvrir de nouveaux algorithmes quantiques pouvant  » potentiellement mener à l’avantage quantique « . Dans le futur, Google compte également permettre la prise en charge des GPU et de TPU.

Rappelons que Google n’est pas la seule entreprise à s’intéresser à l’informatique quantique. La firme de Moutain View est en rivalité avec IBM pour atteindre la suprématie quantique, et Microsoft a récemment lancé son propre outil Azure Quantum…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest