L’IA vient de créer un logiciel en 7 minutes pour 1 $ : La fin des développeurs ?

L’IA peut créer un logiciel en 7 minutes avec seulement un dollar de coût. Ce n’est pas nécessairement une mauvaise nouvelle pour les développeurs.

La recherche sur le développement de la raison artificielle a encore franchi un cap. Une équipe américano-chinoise est parvenue à éviter l’intervention humaine du processus de création d’un logiciel grâce à l’intelligence artificielle. Pour ce faire, les chercheurs se sont appuyés sur des bots IA pour créer un logiciel en une dizaine de minutes.

Notons que cette étude est détaillée dans un papier récemment publié sur l’archive ouverte arXiv. L’équipe se compose principalement de chercheurs de l’université Brown à Providence, dans le Rhode Island aux États-Unis. Les autres membres proviennent de plusieurs universités en Chine.

Un studio fictif avec des bots IA pour créer un logiciel

Les chercheurs américains et chinois ont ainsi créé un studio de développement fictif appelé ChatDev. Son mode de fonctionnement repose sur le modèle en cascade qui est une approche séquentielle. La méthode du studio pour créer un logiciel se divise en quatre phases : conception, codage, test et documentation.

Pour les besoins de la recherche, chaque phase du développement est attribuée à un bot IA. Il fallait également trouver un moyen pour que les bots arrivent à développer un programme sans entraînement préalable. Les chercheurs ont alors opté pour GPT-3.5, le grand modèle de langage d’OpenAI.

ChatDev, studio fictif avec des bots IA pour créer un logiciel

Protocole des bots IA pour créer un logiciel

Par ailleurs, les bots devaient se transmettre des rapports détaillés sur la réalisation de leurs rôles spécifiques respectifs. Notons que les rapports mentionnent principalement la description de la tâche, les protocoles de communication, les contraintes et les critères de résiliation.

Concrètement, le fonctionnement de ChatDev était comme suit. Le bot directeur général et celui directeur technique travaillaient à l’étape de la conception. Les bots programmeurs et designers s’occupaient de la partie codage.

Différentes hypothèses pour tester ChatDev

Afin de tester les capacités de ChatDev, l’équipe de recherche a imaginé différentes commandes pour la création de logiciels. Ces ajustements permettaient de déterminer la durée dont ChatDev avait besoin pour réaliser chaque type de logiciel. La méthode donnait également un moyen d’évaluer le coût de développement pour chaque hypothèse.

L’une des commandes consistait notamment à développer un logiciel de Gomoku, un jeu de plateau chinois. Pendant la phase de conception, le directeur général a requis au directeur technique un langage de programmation adapté à la commande. Le DT a alors suggéré Python. Un choix que le DG a ensuite validé.

Le DT a ensuite transmis au programmeur pour commencer le travail. Le deuxième a sollicité le designer pour obtenir un joli graphisme pour l’interface utilisateur. À noter que la chaîne de discussion s’est répétée à chaque phase jusqu’au bout du développement.

Un taux de réussite supérieur à 80 %

ChatDev a réalisé 70 commandes pour les besoins de la recherche. Cela a mis en évidence les capacités de l’intelligence artificielle à pouvoir mener à bien tout le processus de création de logiciel. Les bots IA réalisaient une commande en moins de 7 minutes pour un coût inférieur à un dollar.

D’autre part, les bots étaient dotés de capacités de mémorisation et d’autoréflexion. Ils pouvaient ainsi identifier et résoudre les vulnérabilités potentielles.

Le papier de l’étude indique un taux de réussite de 86,66 %. Le chiffre est prometteur, mais il montre surtout que les grands modèles de langage ne sont pas encore infaillibles. Ce qui peut être problématique pour créer des logiciels. L’IA capable de créer un logiciel ne va pas remplacer les développeurs. Néanmoins, elle pourra aider les débutants dans le métier.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

8 commentaires

8 Commentaires

  1. « […]parvenue à éviter l’intervention humaine[…] »

    « Pour ce faire, les chercheurs se sont appuyés… »

    « L’équipe se compose principalement de chercheurs de l’université Brown à Providence, dans le Rhode Island aux États-Unis. Les autres membres proviennent de plusieurs universités en Chine. »

    Quand est-ce que les journalo-guignols vont être remplacés par chat GTP, c’est la véritable (et seule vraie) question ici !…

  2. Tout à fait en accord lol

  3. @ HaOui
    On partage le même souhait, ce sera enfin fini des articles vide de sens et ou d’interet, ne servant que de prétexte à afficher de la pub, des titresbputaclik, des tests surnotés, des fautes d’orthographes à profusion, des informations éronees, des fakes news, des tournantes sans interruptions que subit la charte de Munich, des articles sans sources…
    Et j’en oublie tellement cette profession est devenue le métier le plus méprisable qu’il soit et ses représentant la lie de l’humanité.

    Et les moins de 30 (voir 35) ans découvrirons enfin ce qui s’appelle un travail de journaliste et par la même lire un article (un vrai),;écris par un journaliste qui a une conscience professionnelle de l’éthique, une morale, qui se respecte et respecte ses lecteurs.
    Sauf que pour avoir tout ça de nos jours, ilfaudra que ce soit une IA qui s’en charge !

  4. @ HaOui
    On partage le même souhait, ce sera enfin fini des articles vide de sens et ou d’interet, ne servant que de prétexte à afficher de la pub, des titresbputaclik, des tests surnotés, des fautes d’orthographes à profusion, des informations éronees, des fakes news, des tournantes sans interruptions que subit la charte de Munich, des articles sans sources…
    Et j’en oublie tellement cette profession est devenue le métier le plus méprisable qu’il soit et ses représentant la lie de l’humanité.

    Et les moins de 30 (voir 35) ans découvrirons enfin ce qui s’appelle un travail de journaliste et par la même lire un article (un vrai),;écris par un journaliste qui a une conscience professionnelle de l’éthique, une morale, qui se respecte et respecte ses lecteurs.
    Sauf que pour avoir tout ça de nos jours, ilfaudra que ce soit une IA qui s’en charge !

  5. VISIBLEMENT Y’A DES DÉBILES ICI, QUAND ON LIT LES COMMENTAIRES BONJOUR L’INCOHÉRENCE. Comme ce « AhOui », le genre de demeuré qui se croit plus intelligent alors que c’est incompétent. Hé teubé tu es sur Le Big Data, pas sur L’Obs ou que sais-je. Si tu veux lire des journalistes pourquoi tu viens chouiner sur un site dont ce n’est pas la vocation de faire du journalisme ? PTDR décidément y’a vraiment des cassos dans ce pays. Ils sont toujours en train de chialer ces pleureuses, incompétents et bons à rien qui ne font même pas l’effort d’aller chercher les informations au bon endroit. Encore des teubés qui sont sûrement tombés sur cette page, affichés en notification de leur application navigateur ou moteur de recherches google. Bande de nullos.
    Déjà juste en lisant t’es expressions comme journalo machin truc, on devine clairement à qui on a à faire ; des gros pro extreme-droite qui raffolent de ce type d’expression. Ils mettent des O à chaque foutu mot. Gaucho, Islamo, bobo, Nico pas bo, golio, et parfois ils les mettent tous ensemble. Ptdrr c’est la mode chez les facho… HAHAHA encore un mot en O.
    Bon les pleureuses, c’est simple, ici vous êtes sur un site au numérique et informatique, pas sur RMC NEWS ou ConNews donc c’est facile à comprendre pour les nuls comme vous : si vous parlez de journalo (quel mot débile qui n’existe même pas) ben allez au moins sur le site d’un journal un vrai où c’est le métier bon sang Qu’est-ce que vous venez casser les pieds sombres sociopathes enragés. J’en reviens la France est peuplé de véritables malades mentaux, la haine inouïe à tous les niveaux, pour tout et pour rien. Et toujours les mêmes qu’on voit déverser les pires horreurs et bassesses. Déjà sur les réseaux sociaux on est infecté par vous, vous avez polluez les réseaux alors qu’avant on vous y voyez pas, vous critiquiez tous les réseaux, ensuite su youtube vous l’avez infecté et ce qui est comique c’est que c’est une plate-forme co créé et inventé par un certain Karim Jawad lol et les racistes fachos and co y vont comme si c’était chez leur père ou mère. Et maintenant on vous voit infecter les sites comme ici, ce bon vieux site le Big Data pour insulter copieusement et sans la moindre ptn de raison. Bande de cinglés, allez voir un psychiatre bordel ça ne tourne pas rond chez vous. Ras le bol de toute cette haine méchanceté, attaques verbales gratuites juste pour un foutu article. Et le pire est que VOUS ÊTES DES INCAPABLES ET INCOMPÉTENTS QUI N’ONT JAMAIS RIEN FAIT DE LEUR VIE et n’avez rien donné au monde, ni même à qui que ce soit mais vous osez dégueulasser les autres qui se bougent, qui créent, inventent, bâtissent… Hé Ho n’inversez surtout pas les rôles, vous n’êtes rien. Quel foutage de gueule.
    Débarrassez le plancher ça fera de l’air, oust !

  6. Toujours être en accord

  7. @Ray

    Merci d’avoir refait ma journée ! Ca parle de méchanceté et de débile mais il faut se regarder dans le miroir hahaha ! En plus vous êtes difficile à lire…

    Je parle évidemment de journaliste au sens général, des gens qui écrivent des articles. Je vous laisse ouvrir un dictionnaire mdr !

    D’ailleurs je ne suis pas d’extrême droite et je suis ingénieur en informatique, pas de bol !

    Votre vie doit être sacrément triste pour avoir le temps d’écrire un pavé pareil pour répondre à des « débiles » apparemment haha !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *