covid 19 intelligence artificielle

Une intelligence artificielle prédit vos chances de survivre au Covid-19

Une intelligence artificielle créée par des chercheurs allemands est capable de prédire les chances de survie d’un malade du Covid-19 à partir d’un échantillon de sang. Cet outil de Machine Learning pourrait permettre d’identifier les patients ayant plus de chances de survivre, afin de focaliser les ressources de soins intensifs sur eux…

Nous ne sommes pas tous égaux face au Covid-19. Certains ne contractent qu’une forme légère, d’autres développent de graves symptômes pouvant mener à la tragédie. Il serait nécessaire de se focaliser sur la prise en charge de ces formes sévères, mais aucune méthode ne permettait de prédire l’évolution de la maladie jusqu’à présent.

Des chercheurs allemands de la Charity-University Medicine de Berlin pourraient toutefois changer la donne. Ils ont développé un outil d’intelligence artificielle, capable d’estimer les chances qu’une personne infectée par le SARS-CoV 2 guérisse à partir d’un simple échantillon sanguin.

En effet, les niveaux de quatorze protéines dans le sang d’un individu hospitalisé à cause du Covid-19 peuvent indiquer s’il risque de mourir ou s’il a une chance de survivre. L’outil développé par les chercheurs permet de mesurer cette probabilité grâce à un modèle de prédiction de risque basé sur l’IA.

En temps de crise, lorsque les ressources viennent à manquer, cet outil peut aider à déterminer sur quel patient focaliser les soins intensifs. Au contraire, il peut suggérer d’en laisser d’autres combattre le virus grâce à leur propre système immunitaire. Les soignants pourront donc prendre de meilleures décisions de traitements, adaptés aux besoins propres à chaque patient.

Une IA entraînée à partir de 50 malades du Covid-19

Le fruit des travaux de ces chercheurs vient d’être publié dans la revue PLOS Digital Health. Pour mener leur étude, ils ont tout d’abord rassemblé des données sur 50 patients atteints d’une forme critique du Covid en Autriche et en Allemagne.

Des échantillons sanguins ont été amassés, et les chercheurs les ont utilisés pour mesurer les protéines et autres biomarqueurs indiquant les risques d’aggravation liés au Covid-19. Parmi les 50 patients passés en revue, 15 sont finalement décédés.

En analysant les niveaux de protéines parmi les personnes décédées et les survivants, les chercheurs ont identifié des tendances. Grâce au Machine Learning, ils ont alors développé un système d’IA capable de prédire si une personne risque de mourir du Covid-19 en fonction de ces indicateurs.

Le système a ensuite été testé sur un groupe de 24 patients Covid-19 du monde réel, en cours de traitement à l’hôpital. Parmi ces patients, 19 ont survécu et 5 sont décédés.

Les 5 décès avaient été prédits par l’outil de Machine Learning, et l’IA avait aussi anticipé la survie de 18 des 19 patients rescapés. Le taux de précision est donc impressionnant.

Les chercheurs expliquent avoir identifié 14 protéines ayant changé dans des directions opposées au fil du temps chez les patients ayant survécu, en comparaison avec les patients décédés en réanimation.

Il est intéressant de noter qu’il avait déjà été observé que les niveaux de ces protéines étaient altérés par le Covid-19. Les chercheurs ont donc été confortés dans leurs découvertes.

L’intelligence artificielle pourrait  » trier les patients  » à la place des soignants

Notons toutefois que l’étude porte sur un échantillon très réduit. L’IA a été entraînée sur les échantillons de 50 patients, et seuls 24 patients ont été inclus dans l’essai.

Les résultats précoces sont néanmoins prometteurs. Un essai pourrait être mené prochainement sur un échantillon plus large, afin de vérifier si ce système peut réellement s’avérer crucial pour les décisions de traitement dans le futur.

Pour les hôpitaux submergés, en sous-effectif et manquant de ressources, cet outil pourrait se révéler salvateur. De nombreux établissements ont été confrontés à cette situation catastrophique lors des différentes vagues de Covid-19, notamment en France.

Même le variant Omicron, pourtant moins mortel que les précédents, plonge de nombreux hôpitaux dans la situation de crise. Dans les cas les plus extrêmes, certains soignants ont été contraints de trier les patients. Cette IA pourrait justement permettre de ne plus avoir à prendre ces terribles décisions.

Grâce à un tel système de Machine Learning, les soignants pourront utiliser leurs précieuses ressources de façon plus efficaces. Même lorsqu’il est nécessaire de trier les patients, l’IA pourra se charger de prendre cette décision difficile. Les médecins seront donc soulagés de la charge émotionnelle liée à ce choix crucial…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest