Accueil > Solutions Cloud > IBM > IBM MQSeries ou MQ : définition, présentation, fonctionnalités et avantages du Middleware orienté Message
IBM mqseries mq middleware message

IBM MQSeries ou MQ : définition, présentation, fonctionnalités et avantages du Middleware orienté Message

IBM MQSeries (renommé MQ en 2014) est une famille de middlewares orientés message développés par IBM. Ces intergiciels permettent d’établir une communication entre des systèmes et infrastructures informatiques disparates par le biais de messages. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur IBM MQ.

Dans le domaine de l’architecture informatique, on parle d’intergiciel (ou middleware en anglais) pour désigner un logiciel permettant de créer un réseau d’échanges d’informations entre différentes applications. Ainsi, les applications disparates peuvent fonctionner ensemble. Le réseau en question est établi en utilisant une même technique d’échange d’informations dans toutes les applications impliquées grâce à des composants logiciels.

Ces composants logiciels assurent la communication entre les applications, sans tenir compte des différences entre les ordinateurs, les protocoles réseau, et les systèmes d’exploitation impliqués et des caractéristiques matérielles et logicielles des réseaux informatiques. Parmi les techniques d’échange d’informations les plus couramment employées, on compte l’échange de messages, l’appel de procédures à distance et la manipulation d’objets à distance.

IBM MQSeries (MQ) : qu’est-ce que c’est ?

ibm mqseries mq définition

IBM MQ est une famille de logiciels de type intergiciels développée par IBM l’un des leaders du cloud. Plus précisément, IBM MQ fait partie de la catégorie des MoM (middleware orienté message). Ses composants logiciels utilisent la technique d’échange d’informations par échange de messages.

Cette technique fonctionne d’une façon similaire au courrier électronique. Une application informatique émet un message, et ce message est transmis à l’application destinataire par les composants logiciels. Pendant ce temps, l’application émettrice effectue d’autres traitements. Les messages peuvent être transmis à une application choisie par l’expéditeur, à une liste d’application abonnées, ou directement à toutes les applications qui exploitent le middleware.

Le but d’IBM MQ est de connecter différents systèmes informatiques, différents lieux géographiques, et différentes infrastructures informatiques disparates pour que les opérations puissent être effectuées de façon fluide. IBM MQ permet la communication entre des applications, ou entre des utilisateurs et des ensembles d’applications sur des systèmes disparates.

IBM MQSeries (MQ) : comment ça fonctionne ?

ibm mqseries mq fonctionnement

IBM MQ regroupe trois produits. MQ Series Messaging est le produit qui permet la communication entre des applications sur différentes plateformes. MQSeries Integrator permet de centraliser et d’appliquer les règles définies par les entreprises. MQSeries Workflow permet la capture, la visualisation et l’automatisation des processus.

Les messages sont des collections de fichiers binaires ou de données caractères comme ASCII ou EBCDIC. Comme dans les autres protocoles de communication, le stockage, le routage et la livraison d’information sont ajoutés au message avant sa transmission et retiré du message juste avant sa livraison à l’application réceptrice.

Un autre composant de IBM MQ sont les Queues de messages, à savoir des objets permettant de stocker les messages dans une application. Le Queue Manager est un container logique pour les Queues de messages. Il se charge de transférer les données à d’autres Queue Managers par le biais de canaux de messages.

IBM MQSeries (MQ) : quelles sont les plateformes compatibles ?

La famille de logiciels IBM MQSeries a été lancée par IBM en 1993. En 2002, MQSeries a été renommée WebSphere MQ pour joindre la suite de produits IBM WebSphere. En 2014, le nom IBM MQ a finalement été retenu. La famille IBM MQ regroupe IBM MQ, mais aussi IBM MQ Advanced, IBM MQ Appliance et IBM MQ for z/OS.

IBM MQ doit sa grande popularité au nombre de plateformes compatibles. Parmi les plateformes compatibles, on compte z/OS (mainframe), OS/400 (IBM System i or AS/400), Transaction Processing Facility, UNIX (AIX, HP-UX, Solaris), HP NonStop, OpenVMS, Linux, OS 2200, et Microsoft Windows. Selon IBM, IBM MQ peut connecter n’importe quelle paire de systèmes commerciaux utilisés par les entreprises à l’heure actuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend