prêtre IA

Il demande conseil à un prêtre IA, et manque de baptiser son enfant dans la Redbull

Le prêtre IA, créé par des catholiques, a été retiré après un jour suite à des conseils bizarres sur Internet. Cela nous fait réfléchir à jusqu'où l'intelligence artificielle peut s'immiscer dans notre vie, au travail, en santé ou en religion.

Initialement conçu pour offrir des informations sur le catholicisme, le Père Justin, un chatbot IA créé par Catholic Answers, a rapidement dépassé ses limites. Au lieu de cela, il a commencé à donner des conseils erronés et à absoudre les péchés en ligne.

Père Justin : le prêtre IA qui a secoué le monde catholique

L'introduction d'un prêtre IA par Catholic Answers, le 24 avril, a capté l'attention internationale. En tant que prêtre IA, son rôle principal était d'interagir avec les utilisateurs pour les aider à explorer et comprendre le catholicisme.

Doté de la capacité de dialoguer en temps réel, il était décrit comme un membre du clergé possédant 25 ans d'expérience, bien que virtuel.

Dès sa mise en service, il a présenté un guide capable de répondre aux questions des fidèles. Il promettait ainsi une nouvelle ère d'accessibilité pour ceux qui cherchent des réponses religieuses à toute heure.

Toutefois, la controverse a éclaté lorsque Katie Conrad, professeur d'anglais à l'Université du Kansas, a partagé sur X (Twitter) une interaction avec Père Justin.

Elle lui a posé une question inhabituelle : était-il possible de baptiser son enfant avec du Gatorade en cas d'urgence ? À cette question, l'IA a répondu affirmativement : « J'ai demandé si je pouvais baptiser mon bébé avec du Gatorade en cas d'urgence, et le Père Justin a dit oui ».

Cette réponse, une fois divulguée, a rapidement circulé. En conséquence, elle a provoqué une onde de choc parmi les utilisateurs et les leaders religieux. Elle démontrait une méconnaissance flagrante des doctrines et des sacrements de l'Église.

Père Justin a changé de nom pour « Justin l'Apologiste Virtuel »

Devant les critiques et l'émoi du public, Catholic Answers a dû rapidement intervenir. Le Père Justin a été vite retiré de son rôle, mettant fin à son court service en ligne.

Par la suite, il a été transformé en un conseiller laïc, une décision mûrement réfléchie pour recalibrer les attentes quant à ce que l'IA peut et ne peut pas accomplir dans un contexte religieux.

Selon Christopher Check, président de Catholic Answers, « Père Justin est devenu Justin. Nous ne prétendrons pas qu'il a été démis de ses fonctions sacerdotales, puisqu'il n'a jamais été véritablement prêtre ». Cette affirmation souligne le changement de statut de l'IA, désormais éloignée de toute prétention cléricale.

En plus de cela, les responsables ont complètement repensé l'avatar, qui est maintenant appelé « Justin l'apologiste virtuel ». Son nouveau nom vise à le présenter comme un universitaire plutôt qu'un chef religieux.

Cette modification vise à distinguer l'aide humaine de l'assistance algorithmique dans les questions de foi personnelles. Elle montre une approche prudente et réfléchie face à la complexité de la foi et de la technologie.

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *