intel corail ia

Intel dévoile le projet CORaiL pour surveiller le corail grâce à l’IA

Intel dévoile le projet CORaiL en partenariat avec Accenture et la Sulubaaï Environmental Foundation. Ce projet vise à utiliser l’IA pour surveiller l’état de santé des récifs coralliens en temps réel…

Le mercredi 22 avril 2020, l’humanité fêtait le 50ème Jour de la Terre. Pour Intel, c’était l’occasion d’annoncer le projet  » CORaiL  » en partenariat avec Accenture et la Sulubaaï Environmental Foundation.

Rappelons que les coraux sont extrêmement importants pour la planète Terre et pour l’être humain. Ils protègent les côtes des tempêtes tropicales et fournissent aussi des revenus et de la nourriture à plus d’un milliard de personnes dans le monde.

L’idée de ce projet est d’utiliser l’intelligence artificielle pour  » surveiller, caractériser et analyser la résilience des récifs coralliens « . Grâce à des appareils installés près des récifs coralliens, les scientifiques pourront surveiller leur santé en temps réel.

Par exemple, le nombre de poissons et leur diversité près des récifs permettent d’évaluer l’état de santé de ces derniers. Jusqu’à présent, il était donc nécessaire que des plongeurs s’immergent pour observer les poissons. L’IA va permettre de réaliser cette observation de façon moins intrusive et plus précise.

Intel veut permettre la surveillance des récifs coralliens en temps réel via l’IA

Dans un premier temps, Intel et ses partenaires ont mis au point une  » prothèse Sulu-Reef  » (SRP). Il s’agit d’une structure en béton faisant office de support pour des fragments de corail et d’habitat artificiel pour les poissons.

Des caméras seront ensuite disséminées de façon stratégique pour détecter, photographier et enregistrer la faune présente dans la zone. Grâce au système de détection intelligente VASP (Video Analytics Services Platform) d’Accenture, ces caméras permettent de compter et de classer la vie marine grâce à l’IA.

Les données seront ensuite transmises à un tableau de bord situé à la surface. Ce tableau de bord fournira aux chercheurs des analyses et des tendances en temps réel. Ils pourront alors prendre des décisions  » data-driven  » plus rapidement et de façon plus fiable.

En réalité, le projet CORaiL a été déployé de façon confidentielle en mai 2019 autour de l’île de Pangatalan dans le Pacifique. Depuis lors, il a permis de générer 40 000 images et même des vidéos. Les analyses de données peuvent donc être effectuées directement sur les vidéos en streaming pour profiter d’informations en temps réel…