Accueil > Intelligence artificielle > Intelligence artificielle : les Etats-Unis sont en retard sur la Chine selon la NSCAI
ia chine etats unis

Intelligence artificielle : les Etats-Unis sont en retard sur la Chine selon la NSCAI

Les Etats-Unis sont désormais en retard sur la Chine dans le domaine de l’intelligence artificielle. Tel est le verdict alarmant du rapport commandé par le gouvernement américain à la commission NSCAI…

En 2018, le Congrès américain créait la Commission nationale de sécurité sur l’intelligence artificielle (NSCAI) afin d’analyser la stratégie et l’avancement des Etats-Unis dans le domaine de l’intelligence artificielle. Ce 4 novembre 2019, la NSCAI vient de présenter son rapport commandé par le gouvernement.

Autant le dire d’emblée, le bilan est loin d’être positif. Selon la Commission, les Etats-Unis seraient tout bonnement dépassés par la Chine dans le domaine de l’intelligence artificielle.

La superpuissance asiatique disposerait notamment d’une avance considérable dans le domaine de la reconnaissance faciale et de la technologie financière aussi appelée FinTech. Selon Eric Schmidt, ancien CEO de Google et président de la Commission, la Chine profite notamment de l’ouverture de la société américaine pour la surpasser. Et pas toujours légalement…

Néanmoins, Eric Schmidt précise que la Chine (qui est citée plus de 50 fois dans le rapport) n’est pas pour autant en avance dans tous les domaines de l’intelligence artificielle. De plus, la Commission reproche à ce pays d’user de l’IA pour transgresser les droits de l’homme en abusant par exemple de la surveillance via reconnaissance faciale.

Intelligence artificielle : les Etats-Unis doivent prendre d’importantes mesures pour rattraper la Chine

La NSCAI propose plusieurs mesures pour permettre aux Etats-Unis de rattraper ce retard et de reprendre la position de leader de l’IA. Il serait tout d’abord nécessaire d’augmenter massivement le budget alloué par le gouvernement au développement de l’intelligence artificielle et à la formation de personnel qualifié.

En outre, il serait préférable que les Etats-Unis restreignent leur coopération avec les chercheurs chinois dans le domaine de l’IA afin de préserver leur technologie. Cependant, la coopération avec la Chine peut aussi permettre de mieux cadrer l’utilisation de cette technologie. Par exemple, les Etats-Unis mettent tout en oeuvre pour interdire à la Chine de mettre au point des armes nucléaires grâce à l’intelligence artificielle…

Le rapport présenté ce 4 novembre 2019 n’est qu’une première ébauche, et la version finale sera présentée en 2020. En parallèle, la France et l’Allemagne ont justement décidé de collaborer autour de l’intelligence artificielle pour rattraper la Chine et les Etats-Unis…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend