Accueil > Intelligence artificielle > L’intelligence artificielle risque d’être freinée par la peur du grand public

L’intelligence artificielle risque d’être freinée par la peur du grand public

L’intelligence artificielle et son potentiel révolutionnaire risquent de ne pas être exploités pleinement à cause de la peur du grand public envers cette technologie. C’est ce que redoute Jim Al-Khalili de la British Science Association.

L’intelligence artificielle est une technologie pleine de promesses. Elle pourrait s’avérer tout aussi révolutionnaire pour l’humanité que des inventions comme internet ou la machine à vapeur. Cependant, cette révolution risque fort d’être freinée par la peur du grand public.

C’est ce que redoute le professeur Jim Al-Khalili, physicien et futur président de la British Science Association. Selon lui, l’intelligence artificielle pourrait connaître un sort similaire à celui de modification génétique au début des années 2000.

Tout comme cette technologie, l’IA risque d’être perçue une invention effrayante et sinistre par le grand public. Or, si le grand public n’est pas enthousiasmé par cette innovation, les dirigeants politiques n’en feront pas une priorité.

L’intelligence artificielle pourrait creuser les inégalités si le grand public la rejette

ia peur

De fait, les régulations risquent de ne pas être mises en place assez vite. Par conséquent, le potentiel de cette technologie ne sera pas pleinement exploité dans le secteur public. L’IA tombera alors entre les mains d’une poignée d’entreprises surpuissantes. Elle sera alors réservée à ceux qui auront les moyens d’en profiter, et ceci aura pour effet de creuser les inégalités dans la société.

C’est la raison pour laquelle Jim Al-Khalili souhaite voir l’intelligence artificielle intégrée au programme scolaire des écoles publiques britanniques, afin de rassurer les foules et de mieux les informer sur cette technologie qui reste actuellement drapée de mystères pour la plupart des gens.

Les propos de ce scientifique concernent principalement le Royaume-Uni, mais ils sont également valables pour le reste du monde. En France aussi, il semble important de préparer le grand public à la révolution qui se prépare afin de l’inciter à embrasser ce progrès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend