Football : Comment Kevin De Bruyne a fait exploser son salaire grâce au Big Data ?

Kevin De Bruyne touche un salaire mirobolant de 400 000 £ hebdomadaire. C’est grâce au Big Data si le milieu de Manchester City gagne un tel cachet.

Kevin De Bruyne est actuellement le plus gros salaire de la Premier League (PL) avec 20 800 000 £ par saison. Pour ce contrat plus que généreux, le milieu de terrain s’est aidé du Big Data lors des négociations avec Manchester City en 2021. C’était inédit dans le football.

Les passionnés de football et plus particulièrement du championnat anglais connaissent bien De Bruyne. Arrivé en août 2015 dans l’autre club de Manchester, au Royaume-Uni, l’international belge est immédiatement devenu la pierre angulaire de l’équipe. Depuis son arrivée, le milieu de terrain est le créateur le plus prolifique de la PL.

Si City est parvenu aujourd’hui à éclipser le légendaire club de Manchester United, c’est en partie grâce au natif de Tronchiennes. Bien entendu, il y a aussi le coaching du technicien espagnol Pep Guardiola.

Kevin De Bruyne a fait exploser son salaire sans agent

Pour négocier un nouveau contrat avec Manchester City en 2021, De Bruyne a utilisé une analyse approfondie des données de ses performances. Cette méthode lui a permis de mettre en évidence sa grande importance pour son équipe. En faisant appel au Big Data, le joueur a définitivement changé le processus de renouvellement des contrats.

Cette manière de négocier était inédite pour un joueur à l’époque. Elle était d’autant plus étonnante, puisque le milieu belge n’avait sollicité aucun agent pour mener les débats. Celui-ci a seulement été assisté de deux avocats.

De plus, De Bruyne a fait appel à plusieurs entreprises spécialisées dans les statistiques footballistiques. Analytics FC faisait partie des spécialistes retenues. Ses analystes ont ainsi fourni des chiffres soulignant l’énorme contribution du joueur dans les récents succès de Manchester City.

Rappelons que le club mancunien réalisait le Treble l’an dernier en remportant la Premier League, la FA Cup et la Ligue des champions. Pas plus tard que décembre, il a remporté la première Coupe du monde des clubs de son histoire.

Le Big Data est devenu la nouvelle arme des joueurs

Kevin De Bruyne ayant fait exploser son salaire grâce au Big Data a lancé une mode. Cela a montré l’utilité des chiffres des performances individuelles en affaires. Ceux-ci pouvaient être exploités de manière persuasive pour augmenter la paie ou pour obtenir un contrat plus juteux.

À noter que la période de transfert hivernale est ouverte depuis le début du mois. Les joueurs discutent avec les clubs pour prolonger leur contrat ou pour signer ailleurs.

« L’utilisation des données se développe, parce que les joueurs deviennent plus intelligents, mais pour l’instant il s’agit d’une situation au cas par cas », a anonymement expliqué le haut responsable d’un club de PL au site anglais The Athletic.

D’autre part, les joueurs ne sont pas les seuls à se tourner de plus en plus vers la science des données pour négocier des contrats. Les clubs s’appuient également sur les chiffres.

« C’est rare qu’un joueur produise des statistiques que nous ne connaissons pas déjà, même s’il est vrai que les négociations durent beaucoup plus longtemps, et sont plus complexes qu’il y a quelques années », a fait savoir le responsable.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *