usa chine ia intelligence artificielle

Les dépenses de la Chine égalent celles du Pentagone en matière d’intelligence artificielle

Les investissements de la Chine dans l’intelligence artificielle sont désormais équivalents à ceux du Pentagone.

« Soutenue par une industrie de défense spécialisée dans l’IA en plein essor, l’armée chinoise a fait des progrès extraordinaires dans le processus d’acquisition de systèmes d’IA destinés à des missions de combat et de soutien », a déclaré le Center for Security and Emerging Technology (CSET), organisme lié à l’université de Georgetown, dans son nouveau rapport sur les capacités de l’ancien empire du Milieu en matière d’intelligence artificielle.

Dans ce document, il est aussi indiqué que la Chine « se concentre principalement sur l’acquisition d’IA pour l’analyse du renseignement, la maintenance prédictive et la guerre de l’information ».

Pékin serait également très actif dans le domaine de la navigation et de la reconnaissance des cibles au moyen de véhicules autonomes.

Intelligence artificielle : la Chine dépense plus de 1,6 milliard de dollars par an

« Si les marchés publics reflètent la façon dont l’armée chinoise donne la priorité aux différentes technologies émergentes, alors il est probable qu’elle dépense plus de 1,6 milliard de dollars chaque année pour des systèmes basés sur l’IA », s’inquiète le CSET.

Par ailleurs, les efforts des laboratoires affiliés à l’armée chinoise se dirigent quant à eux vers la « reconnaissance des cibles et la conduite de tir basées sur l’IA ». Des capacités qui peuvent être utilisées dans des systèmes d’armes autonomes létaux, mettent en garde les auteurs du rapport.

Les États-Unis considèrent la Chine comme leur principal concurrent militaire et économique. Ces dernières années, le domaine de l’intelligence artificielle tend à prendre une place centrale dans cette rivalité. Et pour cause, sa maitrise ne manquerait pas de procurer des avantages décisifs dans les futures confrontations entre les deux puissances.

Empêcher la Chine d’accéder aux semi-conducteurs

Du côté américain, le rapport CSET indique que le Pentagone a consacré entre 800 millions et 1,3 milliard de dollars à l’IA en 2020, avec 1,7 milliard à 3,5 milliards de dollars supplémentaires pour les systèmes sans pilote et autonomes.

« Il reste à voir exactement comment l’IA pourrait modifier l’équilibre des forces militaires dans la région indo-pacifique », questionne par ailleurs le rapport.

Selon ses auteurs, les efforts des États-Unis et de leurs alliés pour restreindre l’accès de la Chine aux technologies des semi-conducteurs pourraient entraver les ambitions de cette dernière dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest