smartphone afrique malware chine

Un malware chinois préinstallé sur les smartphones vendus en Afrique

Un malware pré-installé a été découvert sur des dizaines de milliers de smartphones chinois vendus en Afrique. Les chercheurs en sécurité d’Upstream dénoncent une exploitation des  » plus vulnérables « …

L’industrie chinoise du smartphone cherche-t-elle à profiter de la vulnérabilité du continent africain ? C’est ce que laisse penser la sinistre découverte qu’ont fait les chercheurs en sécurité d’Upstream.

Un malware pré-installé du nom de Triada été trouvé sur plus de 50 000 smartphones de marque Tecno vendue en Ethiopie, au Cameroun, en Egypte, au Ghana et en Afrique du Sud. Au total, plus de 200 000 smartphones examinés par les chercheurs présentent des traces  » d’activité suspecte « .

Ce logiciel malveillant installe le code malicieux xHelper sur les smartphones Android. Ce code va ensuite chercher des services payants et y abonner automatiquement les utilisateurs sans leur permission.

Les chercheurs d’Upstream dénoncent l’industrie du smartphone

Selon le fabricant, Transsion, ce malware aurait été installé à son insu sur la chaîne logistique. Précisons que Transsion Holdings est l’un des principaux fabricants chinois de smartphones et le principal vendeur en Afrique.

De son côté, Tecno Mobile affirme que ce problème est lié à  » un vieux problème de sécurité mobile résolu mondialement « . Un correctif a été déployé en mars 2018. Il est recommandé de le télécharger pour remédier à ce problème.

Les chercheurs d’Upstream estiment toutefois que ce malware est une tentative de profiter des  » plus vulnérables « . En effet, les difficultés économiques des pays d’Afrique provoquent un retard inévitable en matière de cybersécurité. Les citoyens africains sont donc menacés par de tels dangers.

Ce n’est pas la première fois qu’un malware pré-installé est découvert sur un smartphone chinois. Début 2020, Malwarebytes tirait la sonnette d’alarme concernant un autre modèle de téléphone Android : le UMX U686CL, fourni aux familles américaines les plus pauvres par le gouvernement…