Accueil > Business > MareNostrum 4 : le  » plus beau Data Center  » est caché dans une église
marenostrum 4 data center

MareNostrum 4 : le  » plus beau Data Center  » est caché dans une église

Le MareNostrum 4, 25ème superordinateur le plus puissant du monde, vient d’être élu  » plus beau Data Center du monde  » lors d’une cérémonie organisée par Datacenter Dynamics. Pour cause, ce centre de données est abrité dans une vieille église de Barcelone…

Depuis 2005, les scientifiques peuvent utiliser librement le superordinateur MareNostrum via internet. Cette puissante machine offre à l’origine une puissance de 42,35 teraflops, mais elle a été améliorée au fil des années. La quatrième version, disponible depuis 2017, atteint une puissance de 11,15 petaflops.

Le MareNostrum 4 regroupe 48 racks de serveurs pour un total de 3456 noeuds. Chaque noeud embarque deux puces Intel dotées chacune de 24 processeurs. Malgré ces caractéristiques impressionnantes, il ne s’agit  » que  » du 25ème superordinateur le plus puissant du monde.

Cependant, ce Data Center se distingue par le lieu tout à fait inattendu dans lequel il est abrité. En effet, à l’origine, le MareNostrum était abrité dans l’Université Polytechnique de Catalogne, à Barcelone, en Espagne. Toutefois, en 2013, le Marenostrum 3 était devenu trop imposant et le Barcelona Computing Center avait besoin d’un vaste espace pour abriter ce superordinateur de 44,5 tonnes.

MareNostrum 4 : un superordinateur abrité dans une chapelle de Barcelone

marenostrum 4 barcelone chapelle

Le seul emplacement capable de l’accueillir était la chapelle Torre Girona située au sein du campus et désacralisée dans les années 1970. L’organisation a donc décidé d’installer le MareNostrum à l’intérieur, abrité dans une immense boîte en verre qui permet aussi de le refroidir. Le sol a en outre été renforcé autour de l’église pour qu’il puisse supporter la charge.

Cet emplacement particulièrement atypique, voire insolite, a permis au MareNostrum 4 d’être élu  » Plus Beau Data Center du Monde «  par le public lors de la cérémonie organisée début janvier 2018 par Datacenter Dynamics (DCD). La compétition était féroce, avec des nominés comme la Switch Pyramid du Michigan, le Bahnhom Pionen de Stockholm ou la Green Moutain de Norvège. Toutefois, il faut reconnaître que le contraste entre cette machine à la pointe de la technologie et la vieille bâtisse qui l’abrite est particulièrement somptueux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend