Accueil > Solutions Cloud > Microsoft > Microsoft et AMD travaillent sur une Xbox Cloud Gaming
xbox cloud gaming amd

Microsoft et AMD travaillent sur une Xbox Cloud Gaming

Microsoft et AMD travaillent ensemble sur une Xbox Cloud Gaming, permettant de jouer aux jeux vidéo en streaming en exploitant les ressources de serveurs Cloud distants. La CEO d’AMD, Lisa Su, a confirmé l’existence d’un partenariat autour de ce projet. 

Le Cloud Computing est une technologie pleine de promesses pour l’industrie du jeu vidéo. Grâce au nuage, il est possible de délivrer la puissance de calcul et les ressources informatiques nécessaires pour faire tourner les jeux les plus récents sur n’importe quel appareil via internet.

C’est ce que l’on appelle le  » Cloud Gaming « . Plusieurs services dédiés ont déjà été lancés, comme LiquidSky ou Nvidia GeForce Now. Toutefois, dans les années à venir, le Cloud Gaming pourrait aussi transformer radicalement la façon dont les consoles de jeu et les PC fonctionnent.

Lors de l’E3 2018, Microsoft a laissé entendre qu’il préparait deux nouvelles consoles Xbox pour 2020. La première serait une console  » traditionnelle « , équipée de puissants composants, dans la lignée directe de la Xbox One. La seconde console, en revanche, serait une Xbox reposant sur le Cloud Computing.

Le géant américain n’a pas donné plus de détails, mais de nouveaux indices sur ce projet novateur viennent d’être dévoilés par la CEO de AMD, Lisa Su, dans le cadre d’une interview accordée à CNBC. La chef d’entreprise a tout d’abord confirmé avoir été choisie par Microsoft et Sony pour fabriquer les puces des prochaines consoles Xbox et PlayStation.

Elle s’est ensuite exprimée au sujet du potentiel du Cloud pour ces futurs appareils. Selon ses propres dires, AMD et la team Xbox de Microsoft  » ont une vision de l’avenir du Cloud Computing «  et travaillent activement à exploiter les possibilités offertes par cette technologie.

Microsoft et AMD confirment leur partenariat autour d’une Xbox Cloud Gaming

microsoft amd partenariat

Pour l’heure, il est difficile de prédire la façon dont Microsoft et AMD comptent utiliser le Cloud Computing. Il est possible que cette future Xbox Cloud s’apparente au fameux Shadow PC de la startup française Blade. Ainsi, il pourrait s’agir d’un simple boitier connecté à internet, permettant d’accéder au service de Microsoft pour jouer en streaming.

Les ressources informatiques seraient directement fournies par les serveurs des Data Centers de Microsoft, qui seraient équipés de processeurs, barrettes de RAM et cartes graphiques dernier cri. Toutefois, dans ce cas de figure, l’intérêt d’une machine physique est discutable puisque le service serait théoriquement accessible depuis n’importe quel appareil connecté à internet.

De manière plus probable, on peut aussi envisager une console hybride. Une partie des composants serait alors embarquée dans la console, tandis que le hardware embarqué par les serveurs de Microsoft viendrait en renfort pour augmenter les performances. Par exemple, la Xbox pourrait être équipée d’un GPU tandis que le CPU délivrerait sa puissance via le Cloud.

Il est peu probable que cette Xbox Cloud Gaming soit lancée avant 2020. Cependant, Microsoft dévoilera peut-être davantage d’informations sur son projet lors de l’E3 2019 ou durant son propre événement automnal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend