visite virtuelle microsoft azure data center

Microsoft Azure vous offre une visite virtuelle à 360 ° d’un data center

Microsoft vous fait faire la visite fictive d’un de ses centres de données. Une initiative qui offre un aperçu de l’aspect novateur du Cloud computing.

Une simulation signée Microsoft Azure

La firme de Redmond propose aux internautes des quatre coins du monde un autre regard de ses centres de données Cloud. Concrétisée par une nouvelle visite virtuelle, cette expérience est inédite. Elle promet, effectivement, une immersion totale à l’intérieur du Datacenter de Microsoft. Vous pourrez ainsi parcourir les salles de réseau, les salles de données sans oublier les parcs d’équipements d’exploitation simulés. Des éléments vidéo et audio s’ajouteront à cette simulation pour que la visite des infrastructures soit des plus réelles.

Microsoft s’inspire des autres fabricants dans ce projet

Cette idée, Microsoft n’est pas le premier à la mettre en œuvre. Les visites virtuelles ont été, en ce sens, initiées par les producteurs et prestataires de services. Le but étant de pouvoir accéder aux installations durant la crise de la COVID-19. Face à la pandémie, beaucoup de sociétés ont effectivement restreint l’accès à leurs installations physiques d’où tout l’intérêt de la visite fictive.

Pour les data center, les visites représentent un point clé en matière d’approvisionnement. Ces initiatives permettent effectivement aux clients de découvrir l’endroit qui sera utilisé pour l’installation de leur outil informatique. Ils pourront ainsi, confirmer par eux-mêmes, la sécurité ainsi que la crédibilité de l’installation.

Quel sera l’objectif de cette visite virtuelle ?

Chez Microsoft, la visite virtuelle servira tout d’abord à dévoiler l’équipement physique responsable du soutient des services Cloud. L’on notera aussi que cette installation intervient dans la prise en charge de l’hébergement informatique, en plus de plusieurs services publics. Par ailleurs, toute l’expérience de la visite virtuelle est érigée dans Unreal. Le centre de données fictif a alors été conçu à l’image de l’actuel Datacenter que Microsoft exploite dans son campus de Quincy à Washington, la capitale des Etats-Unis.

Selon un auteur dans une vidéo d’introduction, « Le Cloud n’est pas une magie nébuleuse et encore moins un superordinateur unique. C’est un réseau interconnecté à l’échelle mondiale de millions d’ordinateurs dans des centres de données du monde entier qui travaillent ensemble pour stocker et gérer des données, exécuter des applications et fournir des contenus et des services. »

Le clou du spectacle pour les visiteurs

La cerise sur le gâteau pour les passionnés de Datacenter sera certainement la diffusion des vidéos. Représentatives des salles de serveurs, ces dernières sauront enrichir l’expérience des spectateurs. Celles-ci présentent, en effet, les dernières innovations en matière de centres de données à savoir le stockage des données ADN, le développement de centres de données sous-marins, l’informatique quantique ou encore le refroidissement par immersion liquide.

Pin It on Pinterest