Accueil > Cloud computing > Microsoft double son bénéfice net grâce au Cloud
microsoft satya nadella chiffre affaires

Microsoft double son bénéfice net grâce au Cloud

Microsoft a publié en fin de semaine dernière les résultats de son quatrième trimestre de l’année fiscale 2017. Son chiffre d’affaires atteint 23,3 milliards de dollars, une hausse de 13 % par rapport à l’année 2016. Le Cloud joue pour beaucoup dans cette croissance.

Avec la publication de son chiffre d’affaires du quatrième trimestre fiscal 2017, la firme de Redmond met tous les actionnaires d’accord. Les voyants sont clairement au vert pour Microsoft qui affiche d’entrée un chiffre d’affaires de 23,3 milliards de dollars contre 20,6 milliards en 2016 à la même période.

Un des chiffres les plus impressionnants de ce rapport trimestriel : le bénéfice net. Il passe de 3,1 à 6,5 milliards de dollars, soit plus du double en un an.

Microsoft : le Cloud en forte croissance

La croissance ne provient pas de la vente de système d’exploitation (1 % de hausse en OEM) , mais bien du Cloud dédié aux professionnels. Deux produits assurent les résultats de Microsoft : Azure et Office 365.

Les revenus du premier ont pratiquement doublé avec 97 % de croissance, tandis que le second connaît une augmentation des ventes de 43 % sur cette période.

Microsoft Azure entre dans la gamme de produits Cloud intelligent avec les solutions serveurs. Les ventes de celles-ci sont en hausse de 15 % sur cette période d’avril à juin 2017. La gamme entière a permis à la firme d’engranger un chiffre d’affaires de 7,4 milliards de dollars.

La popularité dans les entreprises des solutions SaaS comme Office 365 et Dynamic 365, la plateforme CRM du groupe, ont permis une augmentation de 21 % du chiffre d’affaires de la division qui passe à 8,4 milliards de dollars sur ce quatrième trimestre. Sur le marché BTC, la croissance est un peu plus faible : 5 % contre 13 %.

Une année 2017 réussie ?

chiffres microsoft

En cumulant les activités de ces deux entités de l’activité Cloud de Microsoft, elles représentent ensemble près de 68 % du chiffre d’affaires, soit 15,8 milliards de dollars sur la période analysée. Les autres secteurs plus traditionnels dans lesquels Microsoft s’engage (Jeux vidéo, informatique grand public), ne rapportent “que” 8,8 milliards de dollars. Cela reste tout de même un moteur financier important pour l’entreprise.

Le rapport précise également les résultats pour l’année fiscale 2017. Le chiffre d’affaires annuel s’est établi à 89,9 milliards de dollars, tandis que le bénéfice net atteint 21,2 milliards de dollars. Le Cloud et le SaaS assurent à Microsoft une hausse significative des bénéfices cette année, ce qui ne l’empêche pas de prévoir une nouvelle vague massive de licenciement. 3000 employés sont sur la sellette. Est-ce le revers de la dématérialisation ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend