Microsoft robots ChatGPT

Microsoft veut donner un corps à ChatGPT : comment ça pourrait mal tourner ?

Microsoft exploite l’Intelligence Artificielle pour contrôler des robots avec ChatGPT. C’est une avancée technologique audacieuse, mais qui soulève également des questions d’éthiques et de sécurité.

L’industrie de la robotique est en constante évolution, offrant de nouvelles possibilités de progrès pour les sociétés. Avec l’avènement de l’Intelligence Artificielle (IA), les robots sont de plus en plus autonomes et performants. Dans le cadre de l’amélioration des machines, Microsoft explore actuellement l’utilisation de ChatGPT. Cette technologie permettrait de communiquer plus facilement avec la machine, sans avoir besoin de compétences techniques avancées. 

Microsoft s’associe à OpenAI pour utiliser ChatGPT sur des robots

Microsoft a annoncé son prochain projet qui consiste à utiliser ChatGPT pour contrôler des robots dans le cadre d’un partenariat avec OpenAI. Selon un billet de blog de l’entreprise, l’objectif est de voir si ChatGPT peut penser au-delà du texte et raisonner sur le monde physique pour aider aux tâches de robotique. 

Microsoft souhaite faciliter l’interaction entre les humains et les robots. Et cela, sans avoir besoin d’apprendre des langages de programmation complexes ou des détails sur les systèmes robotiques. Cette initiative permettrait de communiquer directement avec la machine en anglais simple et de les faire comprendre l’environnement qui les entoure. 

Les robots sont devenus omniprésents dans notre monde, de la fabrication des produits dans les usines aux robots-vacuums qui nettoient le sol de nos maisons. Cependant, pour programmer ces appareils, il est nécessaire d’avoir des connaissances techniques avancées. La recherche de Microsoft pourrait révolutionner l’industrie de la robotique en les rendant plus accessibles à tous. Bien que cela puisse sembler troublant, compte tenu de l’expérience d’IA de l’entreprise avec le chatbot Bing, cette initiative offre de nombreuses opportunités pour l’avenir.

Robots commandés par ChatGPT : un cadre de travail novateur pour des possibilités inédites

Microsoft a développé un cadre de travail novateur pour permettre l’utilisation de robots via un grand modèle de langage tel que ChatGPT. Ce processus de conception commence par définir des tâches de haut niveau que les robots peuvent exécuter. Puis, ChatGPT traduit ces tâches en langage robotique. Ensuite, une simulation est exécutée pour vérifier que les instructions sont correctes. Ainsi, les ajustements sont apportés jusqu’à ce que le robot puisse les exécuter avec précision. À la fin des ajustements, le code final sera déployé sur le robot.

Par ailleurs, Microsoft utilise déjà ChatGPT pour faire fonctionner des drones, ce qui est une avancée technologique significative. Les ingénieurs de Microsoft ont peut-être une longueur d’avance sur l’utilisation de ChatGPT pour la commande de machines physiques. 

Toutefois, il est crucial de résoudre tous les problèmes liés à la sécurité avant d’aller plus loin, étant donné la nature potentiellement dangereuse de certains robots. 

Si le projet aboutit avec succès, cela pourrait être le début d’une nouvelle ère pour l’humanité et la machine, offrant des possibilités inédites dans de nombreux domaines. Cela souligne également la nécessité de mettre en place des réglementations claires pour encadrer l’utilisation de l’IA dans les applications qui impliquent des machines physiques, afin de garantir la sécurité et la responsabilité dans ce domaine en constante évolution.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *