Accueil > Analytics > Data Analytics > Netflix et Uber : 2 exemples d’utilisation magistrale du Big Data
Netflix utilise le Big Data de manière optimale

Netflix et Uber : 2 exemples d’utilisation magistrale du Big Data

Les grandes entreprises sont de plus en plus nombreuses à se servir du Big Data pour améliorer leur activité. Parmi ces entreprises, Netflix et Uber constituent deux exemples d’une utilisation à succès des dernières technologies analytiques. 

Nous assistons actuellement à un tournant de l’Histoire. Les technologies du Big Data sont en passe de transformer toutes les industries et la société dans son ensemble. Certains présument que le Big Data n’est qu’une mode, mais ce phénomène va révolutionner notre monde à tout jamais.

Les entreprises collectent, stockent et analysent de vastes quantités de données pour améliorer leur activité, augmenter leur revenu et optimiser leurs services. Certaines firmes s’y prennent mal, et commettent des erreurs. D’autres se servent du Big Data avec brio, et en tirent un bénéfice évident. C’est le cas de Netflix et Uber.

Netflix et son moteur de recommandations

netflix-recommendation

Le service de streaming Netflix représenterait actuellement un tiers du trafic internet américain durant les heures de pointe. Avec 65 millions d’abonnés dans plus de 50 pays, le géant divertit les foules avec 100 millions d’heures de séries télévisées et de films visionnés chaque jour.

Ces millions d’abonnés génèrent de nombreuses données, collectées et surveillées dans le but de mieux comprendre les habitudes des spectateurs. Pour analyser ces données, Netflix utilise des techniques analytiques à la pointe de la technologie. L’une des principales utilisations du Big Data par Netflix est de déterminer ce que les utilisateurs prendront du plaisir à regarder. Le moteur de recommandation de Netflix, impressionnant de perspicacité, fonctionne grâce aux analyses.

Au départ, les analystes étaient limités par le manque d’informations sur les utilisateurs. Par la suite, lorsque le streaming est devenu la méthode de diffusion principale du service, de nombreux points de données sont devenus accessibles. Ainsi, Netflix a pu bâtir des modèles de prédiction pour suggérer des séries qui raviront les usagers.

L’autre technique de Netflix pour élaborer des recommandations pertinentes repose sur les mots-clés. La firme paye des personnes pour regarder des films et les taguer en fonction des éléments qu’ils contiennent. Par la suite, les utilisateurs reçoivent des suggestions basées sur ces mots-clés, correspondant aux productions qu’ils ont le plus appréciées.

En 2015, la lettre envoyée par Netflix à ses actionnaires a démontré que la stratégie Big Data portait ses fruits. Au premier trimestre 2015, 4,9 millions de nouveaux abonnés ont été enregistrés, contre quatre millions à la même période en 2014. De même, 10 milliards d’heures de contenu ont été diffusées pendant ce trimestre. Grâce à une utilisation intelligente du Big Data, l’influence de Netflix ne cesse de s’accroître.

Uber et la tarification chirurgicale des trajets

uber-application

L’application smartphone Uber permet de louer un VTC très facilement. Elle met en relation des passagers et des chauffeurs grâce à un principe basé sur le Big Data. Ce principe est celui du crowdsourcing. Quiconque est disposé à proposer ses services de conducteur peut offrir son aide en toute simplicité.

Durant chaque trajet, Uber collecte des données, et les analyse pour déterminer l’ampleur de la demande selon les zones géographiques. Ceci lui permet de répartir ses ressources efficacement. La firme analyse également les réseaux de transport public dans les villes où elle officie. De cette façon, elle peut se concentrer en priorité sur les zones mal desservies. 

L’entreprise tient une grande base de données des conducteurs dans toutes les villes qu’elle couvre. Lorsqu’un passager cherche un trajet, il est immédiatement mis en relation avec la personne qui convient le mieux. Uber a développé des algorithmes pour surveiller les conditions de trafic et les temps de trajet en temps réel. Ainsi, les prix peuvent être ajustés à mesure que la demande et les temps de trajet fluctuent. De cette façon, les conducteurs ont tendance à prendre le volant aux moments où ils sont le plus nécessaires. 

uber-surge-pricing

Cette méthode de tarification basée sur le Big Data est brevetée par Uber. Elle est appelée « surge pricing » (tarification chirurgicale). Il s’agit d’une implémentation du « dynamic pricing » déjà couramment utilisé par les compagnies aériennes et les chaînes hôtelières pour ajuster le prix à la demande en temps réel grâce aux analyses prédictives

Le service UberPool repose lui aussi sur le Big Data. Ce service est né quand la firme a pris conscience, grâce aux données, que la majorité des trajets effectués à New York présentent des similitudes. Ils commencent généralement au même endroit, s’arrêtent au même endroit, et font la même durée.

Il s’agit là de deux exemples concrets d’utilisation magistrale du Big Data. Cependant, de nombreuses autres entreprises utilisent les analyses de données à bon escient. C’est le cas de la NASA, de Dominos Pizza ou de la NFL, à simple titre d’exemple. Dans tous les secteurs, les utilisations du Big Data fleurissent et témoignent de l’efficacité de cette nouvelle technologie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend