Accueil > Solutions Cloud > Oracle > Oracle Cloud : des revenus en hausse de 32% au 1er trimestre 2018
oracle cloud hausse revenus T1 2018

Oracle Cloud : des revenus en hausse de 32% au 1er trimestre 2018

Oracle Cloud annonce des revenus en hausse de 32% pour le premier trimestre 2018 par rapport au premier trimestre 2017. Avec un total de 1,6 milliard de dollars générés grâce au nuage, la firme dépasse les prévisions des analystes de Wall Street.

Dans le cadre de l’annonce de ses résultats financiers pour le premier trimestre 2018, Oracle vient d’annoncer un chiffre d’affaires de 9,8 milliards de dollars. Ce CA représente une hausse de 6% par rapport à la même période pour l’année précédente, et correspond aux prévisions des analystes.

Oracle Cloud dépasse les prévisions des analystes pour le 1er trimestre 2018

oracle cloud dépasse prédictions

Cette croissance a été principalement stimulée par les ventes de la division Cloud d’Oracle. Au total, les revenus générés par le Cloud d’Oracle sont en hausse de 32% par rapport à l’an dernier et atteignent 1,6 milliard de dollars. Cette somme est légèrement supérieure aux prédictions des analystes, qui prévoyaient 1,58 milliard de dollars de revenus Cloud. C’est la preuve qu’Oracle progresse à vive allure sur le marché extrêmement compétitif du Cloud Computing.

Le CTO d’Oracle, Larry Ellison, n’a d’ailleurs pas manqué d’envoyer des pics à Amazon Web Services, l’actuel leader du marché. Selon lui, la base de données autonome d’Oracle peut proposer des performances dix fois supérieures à AWS pour le même coût. Pour cause, cette base de données autonome réduit les coûts en éliminant le travail humain tout en permettant d’augmenter la fiabilité et la sécurité en éliminant le risque d’erreur humaine.

Oracle n’est qu’au début de sa conquête du marché du Cloud

oracle cloud début

Comme l’a annoncé le CEO Mark Hurd, le business d’applications SaaS Cloud d’Oracle approche des 5 milliards de dollars de revenus. Et selon lui, ce n’est qu’un début puisque moins de 15% de ses clients utilisateurs d’applications sur site ont entamé leur migration vers le Cloud. La firme s’attend donc à doubler rapidement l’envergure de son business SaaS.

Par ailleurs, la base de données autonome Oracle Autonomous Database est désormais entièrement disponible sur l’Oracle Cloud. D’après Ellison, davantage de services Cloud autonomes seront proposés dans le courant de l’année 2018, notamment pour l’analyse de données, la mobilité, le développement d’applications et l’intégration.

Malheureusement, le bénéfice de l’entreprise a été anéanti par la taxe sur les réformes votée par le gouvernement américain. Oracle a dû payer 6,9 milliards de dollars de charges, et enregistre donc un déficit net de 4 milliards de dollars pour le trimestre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend