petites amies IA

Non, ChatGPT ne peut pas être votre petite copine : OpenAI explique pourquoi

Certes, l’IA générative ChatGPT peut mener des conversations interactives avec les utilisateurs. Les dernières versions fournissent des réponses détaillées, dignes d’une vraie personne. La majorité des usagers veut alors des petites amies IA. Pourtant, la pratique restera dans le domaine du rêve sur GPT Store.

Sam Altman vient d’annoncer sa plateforme GPT Store. C’est le point de rendez-vous de tous les développeurs. Effectivement, ils peuvent vendre des applications basées sur l’API de ChatGPT. Toutefois, les « petites amies IA » inondent la plateforme. OpenAI tente de limiter cette activité, mais en vain. Les développeurs veulent commercialiser à tout prix leurs outils.

Korean Girlfriend, Judy, Tsu, et beaucoup d’autres

Ce sont les « petites amies IA » les plus célèbres sur GPT Store. Et les utilisateurs sont fans de ce concept. Effectivement, ces IA peuvent mener des conversations romantiques avec les internautes. Cette relation virtuelle pourra améliorer la vie amoureuse de certains usagers. Cependant, les demandes de discussions sexuelles font partie du jeu. Et cette tendance a attiré l’attention d’OpenAI.

L’entreprise n’a pas tardé à réagir. Elle veut alors appliquer sa politique concernant cette situation. En effet, OpenAI interdit les « contenus sexuellement explicites ou suggestifs ». Le géant de la high-tech a expulsé toutes les applications en rapport avec le sujet. Judy ne fait plus partie de GPT Store. Cependant, six autres « petites amies IA » ont fait leur apparition après les actions d’OpenAI. Virtual Sweetheart est toujours disponible sur la plateforme.

Comme quoi, les développeurs trouvent souvent des failles pour contourner ce règlement. Ils ont commencé par changer les types de conversations. Les mots les plus flagrants, comme « chéri », sont remplacés par des termes plus soft.

Cette histoire montre la laxité d’OpenAI face à l’amour virtuel. L’entreprise n’arrive pas à trouver le motif exact pour interdire cette pratique sur sa plateforme.

Petites amies IA, une habitude sur internet

ChatGPT a toujours l’intention d’interdire les « petites amies IA » sur GPT Store. D’ici peu, cette pratique ne sera plus qu’un souvenir sur la plateforme. Cependant, les utilisateurs peuvent encore se tourner vers d’autres sites. Replika est la référence dans cette catégorie. Cette IA peut assouvir les besoins sexuels des usagers. Pourtant, les développeurs ont rapidement banni cette fonctionnalité. Ils ne s’attendaient pas aux demandes inhabituelles sur l’application. Cette tendance montre les limites de l’IA dans le monde réel.

Généraliser les petites amies IA : est-ce une bonne idée ?

La recherche de l’âme sœur est de plus en plus difficile. Certains se tournent vers le monde virtuel pour chercher du réconfort. Cette situation a favorisé l’essor des « petites amies IA ». Pourtant, cette approche peut impacter la santé mentale des utilisateurs. De plus, certains développeurs ne se focalisent pas sur l’aspect psychologique de leurs applications.

Deux alternatives s’offrent alors aux entreprises de la high-tech : limiter les copines IA, ou réglementer cette pratique pour mieux satisfaire les utilisateurs. Dans tous les cas, les relations amoureuses connaîtront une réforme d’ici quelques années. Vers un amour sincère entre l’IA et l’être humain ?

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *