Pourquoi investir dans la cybersécurité industrielle ?

Les cyberattaques occasionnent des perturbations diverses dans le processus  de production industrielle. Ce qui explique pourquoi les dirigeants dignes de ce nom se doivent d’investir suffisamment dans le domaine de la cybersécurité.

L’interconnectivité des machines utilisées pour la production au sein d’une entreprise industrielle présente un atout majeur. Celle-ci permet de limiter le coût de la production, notamment si l’entreprise a beaucoup investi dans l’intelligence artificielle. 

Cependant, les machines interconnectées augmentent le risque de cyberattaques. Ce qui explique pourquoi investir dans la cybersécurité industrielle doit figurer parmi les priorités de l’entreprise.

Une innovation plutôt risquée

Si on demande à une entreprise manufacturière la différence ressentie suite à l’innovation technologique, celle-ci va directement donner une réponse positive.

L’augmentation du rendement, la baisse du coût de production. Ce sont des exemples concrets qui définissent l’importance d’un système de production informatisé.

La connexion des appareils intelligents entre eux, le partage des données ont pour objectif d’améliorer la performance du système opérationnel, de la production.

L’intelligence artificielle conjuguée d’un apprentissage automatique doit permettre à l’entreprise d’effectuer une économie d’énergie tout en répondant suffisamment aux besoins des clients.

Cependant, en regardant d’un autre angle, on peut discerner la vulnérabilité du système dans son ensemble sans l’intervention d’une politique interne de cybersécurité. Certains malwares peuvent aujourd’hui causer des dommages humains

Pour permettre la cyber-résilience du réseau industriel

La cybersécurité pour une entreprise manufacturière ne se résume pas uniquement à la sécurité du réseau informatique. Celui-ci englobe en général les données informatiques, mais elles ne sont pas toujours liées au système de production.

En d’autres termes, c’est le réseau industriel qui s’occupe du plan opérationnel comme la production à proprement parler.

Si le réseau industriel subit une cyberattaque, toute l’entreprise se trouve bloquée, bien que les données stockées dans le serveur de l’entreprise ne soient pas infectées.

Un bon système de cybersécurité qui cible aussi le réseau industriel permettra une cyber-résilience de l’entreprise. Sa visibilité, mais surtout sa viabilité sont liées à cette cyber-résilience.

Evidemment, une telle stratégie s’avère plus coûteuse, mais non inefficace. Au lieu d’évaluer le coût généré par la cybersécurité industrielle, les dirigeants doivent plutôt se concentrer sur le retour sur investissement que cela offre.

Comment s’y prendre ?

Investir dans la cybersécurité industrielle doit d’abord émaner des dirigeants de l’entreprise.

Ensuite, il faut établir une stratégie qui vise à la fois à la sécurité des données (IT) et à celle du système opérationnel (OT).

Pour que l’entreprise puisse espérer un retour positif sur son investissement dans la cybersécurité industrielle, il faut que ces deux systèmes soient en parfaite concordance.

La solution Nozomi Networks compte parmi les solutions les plus adaptées pour permettre une cyber-résilience industrielle. Celle-ci offre une possibilité de détecter, en temps réel, les menaces potentielles, et ce en toute facilité.

Parallèlement, un nombre limité de personnel technique doit avoir accès au système d’automatisation.

Ainsi, en cas de défaillance, le département technique peut directement agir sans attendre que le personnel du département informatique déverrouille l’ordinateur central.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest