Accueil > Dossiers > Protection des données : 80% des entreprises françaises en difficulté
protection des données difficultés

Protection des données : 80% des entreprises françaises en difficulté

La protection des données est un véritable défi pour les entreprises françaises. Selon une étude réalisée par Veritas, 80% d’entre elles rencontrent des problèmes pour la protection et la conformité des données. Seuls 6% affirment ne rencontrer aucun problème lié à la gestion de données.

Les données jouent un rôle de plus en plus important dans les entreprises de tous les secteurs. Ces précieuses ressources  numériques peuvent permettre d’élaborer de nouveaux business models, et stimuler la croissance des organisations tout en les aidant à résoudre leurs problèmes.

Cependant, le Big Data est un outil qui peut se retourner contre son utilisateur. Avec l’entrée en vigueur du RGPD, une fuite de données peut s’avérer catastrophique pour une entreprise. De plus, son image peut rapidement être ternie si cette faille de sécurité est révélée dans les médias. Il est donc plus que jamais indispensable d’assurer la protection des données personnelles de ses clients.

Malheureusement, selon une étude réalisée par Veritas, leader mondial de la protection des données, les entreprises françaises rencontrent d’importantes difficultés. Le sondage a été réalisé auprès de 1500 décideurs et gestionnaires de données dans 15 pays, dont 100 en France.

Cette étude révèle que 80% des sondés français estiment que leur entreprise doit s’améliorer concernant la gestion et la sécurité des données, mais aussi pour assurer la conformité des données. De même, 78% des décideurs interrogés estiment que leur entreprise pourrait améliorer le niveau de visibilité et de contrôle des données.

Cliquez ici pour un accompagnement sur le RGPD

Protection des données : trop de sources et des coûts élevés selon les entreprises françaises

protection des données confusion

Concernant les processus de récupération des données en cas de perte ou d’attaque de type ransomware, 71% reconnaissent que des améliorations peuvent être apportées. En outre, 73% admettent que les méthodes de partage de données entre les fonctions de l’entreprise doivent être améliorées pour plus de visibilité, d’accessibilité et de transférabilité.

Au contraire, seuls 26% des sondés considèrent que leur entreprise utilise les données efficacement de manière à faire prospérer leur activité et seuls 6% déclarent que leur entreprise n’est confrontée à aucune difficulté en termes de gestion de données. Le verdict est donc sans appel : les entreprises françaises ne sont pas encore au point concernant la gestion et la protection des données.

Plusieurs facteurs ont été cités pour tenter d’expliquer ces difficultés. Pour 43% des entreprises interrogées, il y a trop de sources de données à comprendre. De même, 36% considèrent que les outils et systèmes différents utilisés sont trop nombreux pour fonctionner efficacement.

Les coûts élevés de la gestion de données sont également évoqués par 35% des sondés, tandis que 31% déplorent l’absence d’une stratégie centralisée de gestion des données. Enfin, 23% affirment ne pas savoir où toutes les données sont situées. En moyenne, comme l’explique le vice-président de Veritas, Jean Pierre Boushira, 48% des données sont stockées sur le Cloud contre 37% sur site. De fait, les données sont de plus en plus cloisonnées et étendues et il est difficile de les voir, de les gérer, d’y accéder et de les protéger.

Cliquez ici pour un accompagnement sur le RGPD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend