IA-Stuart Russell

Qualcomm mise sur une nouvelle puce pour faire un retour de ses serveurs

Qualcomm mise sur une nouvelle puce et se lance à nouveau sur le marché des processeurs pour serveurs. L’entreprise a notamment parié qu’il peut exploiter une industrie de 28 milliards de dollars et réduire sa dépendance aux smartphones.

L’an dernier, Qualcomm a acheté la startup de puces Nuvia. Et, d’après des personnes familières à ses plans, la société cherchera des clients pour un produit issu de cet achat. Ces personnes ont préféré rester dans l’anonymat car apparemment, les discussions sont privées. Amazon, un des géants de l’achat de puces de serveurs a accepté de jeter un coup  d’œil à ces nouvelles affaires de puce de Qualcomm. Cependant, les représentants de chaque société ont refusé de commenter.

Après que Bloomberg a annoncé la nouvelle, Qualcomm a gagné jusqu’à 2,9 % à 152,91 dollars dans les échanges à New York. En fait, le PDG de Qualcomm Cristiano ne se contente plus d’être le premier fabricant de puces pour smartphones. Il projette de faire de la société  un fournisseur plus large de semi-conducteurs.

Qualcomm devient plus puissant avec sa startup de puces Nuvia

Désormais, Qualcomm a en sa possession Nuvia, qui est composée de concepteurs de puces d’entreprise comme Apple Amon. Apple Amon a acquis Nuvia pour 1,4 milliard de dollars en 2021. Dès lors, elle a déclaré que son travail contribuera à revitaliser les offres haut de gamme de Qualcomm pour les smartphones et les ordinateurs personnels. Cependant, ce retour de Qualcomm sur le marché des serveurs nécessite une restauration de la confiance de ses anciens clients potentiels. En plus, depuis, l’industrie a beaucoup changé. En guise d’exemple, Amazon a déployé des processeurs maison pour les serveurs. Aussi, les startups comme Ampere Computing ont remporté des contrats avec les clients comme Microsoft. En revanche, les récompenses potentielles de ce nouveau projet de serveurs 0de Qualcomm pourraient être importantes. En fait, les offres téléphoniques de l’entreprise coûtent généralement des dizaines de dollars. Par ailleurs, ses processeurs de serveur les plus haut de gamme ont des prix de plus de 10 000 dollars par puce.

La nouvelle puce de Qualcomm fait une percée pour les data centers

A eux seuls, les processeurs de data centers génèrent 28 milliards de dollars par an. C’est une déclaration de Mandeep Singh, analyste chez Bloomberg Intelligence. « Le retour de Qualcomm sur le marché des serveurs Arm élargit sa portée dans l’un des points forts des semi-conducteurs », a-t-il déclaré.

Depuis toujours, les propriétaires des géants data centers cloud ont compté sur la technologie des puces d’Intel pour leurs serveurs. Cependant, ces derniers adoptent de plus en plus des processeurs basés sur les conceptions d’ARM. Celui-ci qui, basé à San Diego, est un partenaire clé  dans les puces téléphoniques pour Qualcomm. Amazon, de son côté, utilise toujours des puces d’Intel, Advanced Micro Devices et Nvidia. Et Qualcomm voit une opportunité de se trouver une place parmi ces fournisseurs. Pour Intel, ce retour de Qualcomm apporterait encore plus de concurrence à un secteur qu’autrefois, il dominait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest