clearview ai

Reconnaissance faciale : Clearview AI ne peut plus vendre son logiciel au Canada

Le Canada a décidé d’interdire à Clearview AI de vendre sa technologie de reconnaissance faciale sur son territoire. Cette décision fait suite à une enquête concernant la politique de confidentialité de la firme…

Fin de partie pour Clearview AI au Canada. L’entreprise ne vendra plus sa technologie de reconnaissance faciale dans le pays d’Amérique du Nord, selon le gouvernement.

Jusqu’à présent, le logiciel de Clearview était utilisé par la police montée Royal Canadian Mounted Police et par la police de plusieurs grandes villes, dont Toronto. Cependant, en février 2020, un scandale a éclaté lorsqu’il a été révélé que la firme a nourri son IA à l’aide de milliards d’images récupérées sur les réseaux sociaux sans consentement.

Achetez des leads sur la marketplace I.T

Le gouvernement canadien a alors ouvert une enquête concernant la politique de confidentialité de Clearview. C’est cette enquête qui a conduit l’Office of the Privacy Commissioner of Canada a annoncer l’interdiction du logiciel sur le territoire.

Clearview AI ne sera plus utilisé par la police canadienne

L’enquête continuera néanmoins dans les provinces de Québec, de Colombie-Britannique et d’Alberta. L’objectif est de déterminer si la firme a supprimé toutes les données personnelles de Canadiens qu’elle a collectées, et si toute opération de collecte a cessé.

Cette décision du Canada s’inscrit dans un contexte particulièrement tendu pour la reconnaissance faciale. IBM, Microsoft et Amazon ont récemment décidé de cesser de développer cette technologie en soutien au mouvement Black Lives Matter, à cause des nombreux biais de l’IA qui mènent à des discriminations raciales. Les géants de la tech souhaitent attendre une régulation éthique…