Accueil > Analytics > RGPD : Google et Facebook déjà visés par des plaintes à 8 milliards $
rgpd facebook google plaintes

RGPD : Google et Facebook déjà visés par des plaintes à 8 milliards $

Le RGPD pourrait coûter cher aux géants du web. Très cher. Dès le premier jour d’entrée en vigueur du nouveau règlement sur la protection des données personnelles, des plaintes ont été déposées contre Google et Facebook. Au total, 8,8 milliards de dollars sont réclamés aux deux entreprises américaines.

Sitôt en vigueur, le RGPD donne du fil à retordre aux géants de la tech. Dès le 25 mai 2018, premier jour d’adoption du texte de loi, un activiste australien du nom de Max Schrems a porté plainte contre Facebook et Google en les accusant de ne pas respecter le règlement sur la protection des données personnelles.

Schrems réclame 3,9 milliards de dollars de dommages et intérêts à Facebook, et 3,7 milliards de dollars à Google. Au total, en combinant ces sommes avec d’autres plaintes similaires, les géants du web doivent se voient réclamer 8,8 milliards de dollars dès le premier jour du RGPD.

RGPD : Facebook et Google accusés de ne pas respecter le règlement

rgpd facebook google

Selon l’activiste, les différentes mesures prises par Google et Facebook ne sont pas suffisantes pour garantir la protection des données des utilisateurs. Par exemple, les fenêtres d’avertissement qui s’ouvrent lors du premier accès au service pour demander l’autorisation à l’internaute d’utiliser ses données sont vivement critiquées par ce spécialiste.

D’après lui, ces fenêtres ne laissent que deux options aux utilisateurs : accepter de partager leurs données, ou ne pas utiliser les services. De fait, la plupart des internautes accepteront de partager leurs données sans réellement se renseigner sur la façon dont leurs données seront exploitées.

Bien évidemment, rien ne garantit pour l’instant que Google et Facebook devront réellement payer ces sommes astronomiques. Les avocats des deux entreprises contestent d’ores et déjà les accusations, et affirment que les mesures prises ont été mûrement réfléchies au cours des derniers mois afin de se conformer au RGPD. Il incombe donc à la justice de trancher sur la question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

#topcontrol { bottom: 75px;

Send this to a friend