robot humanoide goldman sachs

Robots humanoïdes : découvrez les folles prédictions de Goldman Sachs

Le marché des robots humanoïdes pourrait bientôt surpasser celui des véhicules électriques, et atteindre 154 milliards de dollars d’ici 2035. C’est du moins ce que prédit Goldman Sachs, le géant de l’investissement, suite à la présentation du robot Tesla Optimus…

Aurons-nous bientôt tous un robot à la maison ? C’est ce que laisse présager un rapport de Goldman Sachs, selon lequel le marché des robots humanoïdes pourrait atteindre 154 milliards de dollars de valeur dans moins de 15 ans.

À titre de comparaison, cette somme représente davantage que le marché des véhicules électriques. Comme Elon Musk l’a prédit, l’industrie des robots domestiques pourrait donc surpasser celle de l’automobile

pcloud black friday 2022

Vers un succès mondial pour Tesla Optimus ?

D’ailleurs, Goldman Sachs évoque la présentation du robot Tesla Optimus dans son rapport : « le lancement du prototype de robot humanoïde Tesla, l’Optimus, a de nouveau suscité le débat sur les opportunités financières d’une telle innovation. Le potentiel d’investissement pour les robots humanoïdes est mesurable – nous estimons que dans 10 à 15 ans une taille de marché d’au moins 6 milliards de dollars est atteignable ».

Le premier prototype de robot Optimus a été dévoilé lors du Tesla AI Day 2, le 30 septembre 2022. Il est conçu pour remplacer les humains sur les tâches les plus dangereuses ou rébarbatives.

Ce robot humanoïde est équipé des mêmes puces et capteurs que les véhicules autonomes de Tesla. Il embarque aussi des caméras dotées de l’Autopilot, utilisé par les véhicules Tesla pour conduire sans pilote.

La machine mesure environ 1,50 mètre et arbore un écran permettant d’afficher des informations pertinentes. Il pèse 56 kilos et peut soulever 68 kilos ou transporter une charge de 20 kilos.

Pour l’heure, Elon Musk prévoit d’utiliser des milliers de robots humanoïdes au sein des usines Tesla. Il compte ensuite étendre sa flotte à plusieurs millions de robots à l’échelle mondiale.

La robotique pour combler la pénurie de main-d’œuvre

Toujours selon le géant de l’investissement, cette industrie pourrait permettre de combler 4% de la pénurie d’employés dans le domaine de la manufacture aux États-Unis, et 2% de la demande mondiale d’aide à la personne d’ici 2035.

En suivant le scénario le plus optimiste, Goldman Sachs prédit un marché encore plus florissant. Selon le rapport, « si les défis du design de produit, des cas d’usage, de la technologie, de l’abordabilité et de l’acceptation générale du public sont relevés, nous prévoyons un marché allant jusqu’à 152 milliards de dollars d’ici 2035 ».

Ceci représenterait l’équivalent du marché mondial des véhicules électriques et un tiers du marché mondial des smartphones. Ainsi, les problèmes de pénurie d’ouvriers et d’aides à la personne pourraient être résolus par la robotique.

Selon un récent rapport de Market and Markets, le marché des robots humanoïdes est estimé à 1,5 milliard de dollars en 2022 et pourrait atteindre 17,3 milliards de dollars d’ici 2027.

Ces prédictions sont moins ambitieuses que celles de Goldman Sachs, mais convergent dans le sens d’une croissance explosive. Cet essor de la robotique serait principalement lié à l’apparition de robots dotés de fonctionnalités avancées dans les domaines du retail et de l’industrie médicale.

Pour l’heure, l’évolution du marché est toutefois freinée par le coût élevé de recherche et développement dans le secteur de la robotique. À mesure que la technologie avancera et que l’ingénierie sera simplifiée, ce domaine pourra évoluer de manière exponentielle…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest