tesla optimus

Tesla Optimus : tout savoir sur le robot humanoïde d’Elon Musk

Tesla Optimus est un robot humanoïde développé par le célèbre constructeur de véhicules électriques. Selon le CEO Elon Musk, cette machine a le pouvoir de créer un futur d’abondance pour l’humanité en travaillant à notre place… découvrez tout ce que vous devez savoir !

En août 2021, Elon Musk présentait le Tesla Bot : un robot humanoïde, doté de l’intelligence artificielle d’une voiture Tesla. À l’époque, le businessman avait promis de lancer un prototype avant la fin 2022, et de commencer la production commerciale dès 2023.

À présent, Elon Musk révèle que le robot Optimus sera capable de copier la personnalité de son propriétaire. Si vous décidez d’en acheter un, vous serez en mesure de télécharger vos traits de caractère sur la machine. Dès lors, l’humanoïde pourra se comporter comme vous.

pcloud black friday 2022

Cette nouvelle information vient d’être dévoilée par Musk dans le cadre d’une interview accordée au CEO de Business Insider. Au cours de cet entretien, le businessman a également indiqué les trois principales menaces pour l’humanité : l’extrémisme religieux, la chute du taux de natalité… et l’intelligence artificielle.

Concernant Optimus, Elon Musk explique que  » les robots humanoïdes arrivent. Le rythme d’avancée de l’IA est très rapide. Optimus est un droïde généraliste, une sorte d’ouvrier. Son rôle initial doit être un travail répétitif, ennuyeux ou dangereux. Basiquement, le travail que les gens ne veulent pas faire. Nous pourrions télécharger les choses qui nous rendent uniques. Maintenant, bien sûr, si vous n’être plus dans ce corps, il y aura une différence, mais je pense que nous pouvons préserver notre mémoire et notre personnalité « .

Un robot conçu pour interagir avec le monde humain

Il ajoute que  » l’humanité a conçu le monde pour interagir avec un humanoïde bipède avec deux bras et dix doigts. Donc si vous voulez qu’un robot s’intègre à ce monde et soit capable de faire les choses que les humains peuvent faire, il doit avoir approximativement la même taille, la même forme et la même capacité « .

La perspective d’un robot à l’apparence et à la personnalité humaines peut sembler effrayante, mais il est de toute façon impossible d’empêcher l’évolution technologique. Tôt ou tard, les robots semblent destinés à côtoyer les êtres humains. Elon Musk s’appuie notamment sur les progrès rapides effectués par Boston Dynamics.

Ce robot Optimus mesurera environ 172 centimètres pour 57 kilogrammes, et sera doté de l’IA des voitures Tesla actuelles. Il s’agira concrètement d’un robot capable de marcher et d’effectuer des activités physiques.

Un écran sera intégré à son visage et présentera toutes les informations nécessaires au propriétaire. La machine sera capable de soulever 68 kilos et de transporter 20 kilos. Sa vitesse sera toutefois limitée à 8 kilomètres par heure.

Précisons que cette limite technique a été mise en place volontairement pour que le robot ne risque pas de blesser les humains. Il ne reste qu’à espérer que cette machine ne se retourne pas contre l’Homme, réalisant les funestes prédictions d’Elon Musk lui-même…

Elon Musk présente Optimus à la Chine : vers une ère d’abondance ?

elon musk tesla bot chine

En août 2022, Elon Musk a donné de nouvelles informations sur le robot Optimus. Son billet de blog a été publié par le site officiel de la Cyberspace Administration chinoise.

Dans cette publication, Musk maintient son principal argument : Tesla est l’une des principales entreprises de robotique à l’échelle mondiale grâce à ses investissements majeurs dans la conduite autonome.

En effet, Tesla développe à la fois les éléments logiciels de l’automatisation comme l’IA, les réseaux de neurones, les moteurs différentiels, et les éléments matériels comme les capteurs et les actionneurs.

Les efforts de la firme ont été focalisés sur des véhicules, mais la même technologie pourrait être transposée facilement à des robots humanoïdes bipèdes, grâce aux récentes avancées réalisées dans ce domaine.

En plus de revenir sur ce point, Elon Musk confirme qu’il envisage de cibler le grand public avec des robots domestiques. Toutefois, ce marché est peu développé et peu d’entreprises ont réussi à le conquérir à l’instar de iRobot Roomba.

La technologie devra se développer et les coûts de production devront baisser pour que l’Optimus ait sa place dans les chaumières. Néanmoins, Elon Musk semble décider à mener ce combat.

Voici une traduction en français du billet de blog d’Elon Musk publié en chinois : « Les voitures d’aujourd’hui sont de plus en plus similaires à des robots sur roues connectés au web. En effet, en plus des voitures, les robots humanoïdes deviennent aussi une réalité, avec le lancement d’un robot humanoïde généraliste par Tesla en 2021.

Le Tesla Bot est proche de la taille et du poids d’un adulte, peut porter ou soulever de lourds objets, marcher vite par petits pas, et l’écran sur son visage est une interface interactive de communication avec les gens.

Vous pouvez vous demander pourquoi nous avons conçu ce robot avec des jambes. C’est parce que la société humaine est basée sur l’interaction d’un humanoïde bipède avec deux bras et dix doigts. Si nous voulons qu’un robot s’adapte à son environnement et soit capable de faire ce que les humains font, il doit avoir à peu près la même taille, forme, et capacité qu’un humain.

Les robots Tesla sont initialement positionnés pour remplacer les gens pour les tâches répétitives, ennuyantes et dangereuses. Mais la vision est qu’ils servent des millions de foyers, en cuisinant, en tondant la pelouse, en prenant soin des personnes âgées.

Atteindre ce but requiert que les robots évoluent pour être assez intelligents et que nous ayons la capacité de produire des robots en masse. Nos voitures « robots à quatre roues » ont changé la façon dont les gens voyagent et même vivent.

Un jour quand nous résoudrons le problème des véhicules autonomes, nous serons capables d’étendre la technologie d’intelligence artificielle aux robots humanoïdes, dont l’application sera bien plus large que les voitures.

Nous prévoyons de lancer le premier prototype de robot humanoïde cette année et nous focalisons sur l’amélioration de l’intelligence de ce robot et la résolution du problème de production à grande échelle. Ensuite, l’utilité des robots humanoïdes va augmenter chaque année à mesure que la production augmente et que les coûts diminuent.

Dans le futur, un robot domestique pourrait être moins cher qu’une voiture. Peut-être que dans moins d’une décennie, les gens seront en mesure d’acheter un robot pour leurs parents comme cadeau d’anniversaire.

On peut prédire que le pouvoir des robots va permettre de créer une ère d’extrême abondance de biens et de services, où chacun peut vivre une vie d’abondance. Peut-être que la seule rareté qui existera dans le futur sera de réussir à nous créer nous-mêmes en tant qu’humains ».

Un prototype décevant aux AI Days 2022

Dans le cadre de la conférence AI Days de septembre 2022, Tesla a enfin présenté un prototype de son robot Optimus. Un premier robot s’est avancé sur la scène, agitant sa main et saluant l’audience.

Toutefois, l’humanoïde ne semblait pas très agile. Elon Musk a même précisé que le robot peut faire davantage, mais qu’il voulait éviter qu’il tombe la tête la première.

Un second prototype, composé de pièces de Tesla et présenté comme plus avancé, a également été dévoilé. Toutefois ce modèle n’était pas encore capable de marcher seul.

On a ensuite vu le robot effectuer différentes tâches dans une vidéo, comme de marcher en portant une boîte ou d’arroser des plantes. Réussir à tenir l’arrosoir est plutôt impressionnant, car ceci implique de plier les doigts.

Certes, ces prototypes représentent une avancée par rapport à 2021 : le robot Optimus présenté à l’époque n’était qu’un employé Tesla déguisé. Néanmoins, après six mois de travaux, force est d’admettre que cet automate est loin d’être le plus avancé du marché.

De manière générale, les experts en IA et robotique ont été assez déçus par cette présentation. Certains vont jusqu’à dénoncer une arnaque de la part d’Elon Musk

Logiciel et hardware d’Optimus

tesla optimus evolution

Lors de la présentation du prototype Optimus en septembre 2022, les ingénieurs de Tesla ont enfin révélé les caractéristiques techniques du robot. Il sera doté de 28 degrés de liberté, et 11 degrés additionnels dans chaque main.

Sa batterie 2,3 killowatt-heure, 52 volts devrait lui offrir une journée complète d’autonomie. C’est impressionnant, mais Tesla bénéficie sur ce point de son expertise de constructeur de véhicules électriques.

tesla actionneurs

Les six différents actionneurs ont également été présentés en image. Chaque main est équipée de six actionneurs dirigés par des câbles pour les doigts et le pouce, qui lui permettront de saisir des outils et de porter une charge maximale de 9 kilogrammes.

tesla optimus main

Concernant le logiciel, Milan Kovac de l’équipe autonomie a donné quelques précisions sur la scène des AI Days. Il a confirmé que les progrès réalisés sur Optimus sont étroitement liés aux avancées effectuées sur l’Autopilot au fil des dernières années. La plupart des travaux ont pu être transférés très facilement dans l’environnement du robot.

Le système de planification de mouvement et d’estimation d’état du robot ont également été présentés plus en détails, mais reposent sur des techniques couramment employées en robotique.

tesla optimus capteurs

Date de lancement du Tesla Bot Optimus

Lors d’une mise à jour de la feuille de route de produits Tesla, Elon Musk a déclaré que ses deux priorités étaient le système de pilotage autonome Full Self-Driving et le robot Optimus. Désormais, la firme se focalise avant tout sur l’intelligence artificielle.

Aux yeux du CEO, le Tesla Bot n’est pas si différent d’une voiture Tesla. Dans les deux cas, la machine effectue des mouvements grâce à des actionneurs et des moteurs contrôlés par un processeur central dopé à l’IA. La seule vraie différence est que la voiture a quatre roues, et le robot deux jambes.

La date de lancement du Tesla Bot reste fixée à 2023. Pourtant, le directeur de l’intelligence artificielle de Tesla, Andrej Karpathy, vient de prendre quatre mois de congés pour visiter l’Europe et l’Asie.

Cette annonce a supris de nombreuses personnes, puisque Karpathy supervise le développement du système Full-Self Driving. Or, plus de 60 000 beta testeurs attendent toujours la version 11 censée combiner le logiciel pour la conduite en ville et sur autoroute dans un stack unique permettant de fluidifier le développement. D’ailleurs, les acheteurs ont dû payer 12 000 dollars supplémentaires pour cette V11 du FSD en janvier 2022.

Malgré l’absence Karpathy, Elon Musk assure que le développement poursuivra son cours :  » Andrej est incroyable et joue évidemment un rôle important, mais nous avons de nombreuses personnes très talentueuses  » avait-il expliqué lors d’un entretien avec l’expert en IA Lex Fridman.

On peut donc supposer que Ashok Elluswamy et Milan Kovac vont jouer un rôle plus important à l’avenir. Néanmoins, Karpathy assure qu’il compte revenir et a notamment déclaré sur Twitter que les robots lui manquent déjà…

https://twitter.com/karpathy/status/1508148604149587972?cxt=HHwWiICzrcfKgu4pAAAA

Comme promis par Elon Musk, en septembre 2022, un prototype fonctionnel a enfin été dévoilé au monde entier dans le cadre des AI Days 2022. Lors de cet événement, Tesla a précisé que le robot serait exploité très prochainement pour un cas d’usage réel dans l’une de ses usines.

Elon Musk a annoncé son intention de produire des millions de robots Optimus, et annonce un prix sous la barre des 20 000 dollars. Toutefois, il estime désormais que le robot sera commercialisé d’ici trois à cinq ans, soit entre 2025 et 2027

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest