tesla bot optimus

Nous aurons tous un robot humanoïde à la maison en 2050, selon Elon Musk

Nous aurons presque tous un robot humanoïde à la maison en 2050. C’est ce que prédit Elon Musk, dans une nouvelle interview consacrée au Tesla Bot.

Pour la plupart d’entre nous, l’idée d’avoir un robot humanoïde en guise de majordome à la maison relève encore de la science-fiction. Pourtant, cette technologie pourrait se démocratiser au fil des prochaines décennies.

En août 2021, Elon Musk dévoilait pour la première fois le Tesla Bot : un robot humanoïde dénommé Optimus. Dans un nouvel entretien accordé à TED, Elon Musk prédit que, d’ici 2050, la plupart des foyers auront un robot domestique.

Il explique de quelle manière le développement du système Full Self-Driving de Tesla se transpose à ses travaux dans la robotique. Comme il le raconte, il lui a fallu un moment pour réaliser la nécessité de créer une IA adaptée au monde réel pour pouvoir créer un véritable système de conduite autonome. Or, « lorsqu’on crée une IA pour une voiture, qui est réellement un robot sur quatre roues, il est possible de la généraliser à un robot doté de jambes ».

Des entreprises comme Boston Dynamics ont démontré la possibilité de créer des robots humanoïdes performants, mais les robots n’ont pas encore une IA suffisamment avancée pour se charger des corvées de la maison. Le principal obstacle à la démocratisation reste donc à l’heure actuelle la nécessité d’améliorer l’intelligence artificielle.

En effet, « les robots actuels ne sont pas capables de naviguer dans le monde réel et de faire des choses utiles sans recevoir d’instructions explicites ». Or, « ce sont deux choses pour lesquelles Tesla est très bon ». Le CEO déduit donc qu’il n’a besoin que de concevoir des actionneurs et des capteurs spécialisés pour un robot humanoïde.

Vers une révolution plus importante que la voiture autonome ?

Selon Elon Musk, « les gens ne réalisent pas, ça va être plus énorme que la voiture ». Dans un premier temps, le Tesla Bot se chargera de tâches dangereuses et ennuyantes que personne ne veut faire. Par la suite, en évoluant, il pourra prendre soin de personnes, préparer le diner, étendre le linge et bien plus encore…

Ainsi, si l’on en croit ses prédictions, les robots humanoïdes pourraient représenter une révolution technologique encore plus importante que l’automobile. Toutefois, il rappelle que l’IA représente aussi une grave menace pour l’humanité.

Selon lui, nous devons impérativement travailler dur pour éviter un scénario dystopique. Dans le cas du Tesla Bot, une puce ROM localisée qui ne pourra pas être mise à jour à distance pourrait aider à préserver des fonctionnalités de sécurité. Toutefois, il considère qu’une agence de régulation de l’IA est indispensable.

Le Tesla Bot coûtera plus cher qu’une voiture à son lancement

Toujours d’après Elon Musk, « un prototype intéressant » du Tesla Bot sera prêt dans le courant de cette année. Il faudra attendre l’année prochaine pour «  quelque chose d’utile « , mais il prévoit plutôt une marge d’au moins deux ans pour un lancement commercial.

Le chef d’entreprise prévoit un coût inférieur à celui d’une voiture pour les robots humanoïdes, mais le coût pourrait être initialement supérieur en attendant que le secteur de la fabrication s’adapte et permette une baisse des prix. Par la suite, le marché devrait connaître une croissance rapide avec une baisse des coûts, une augmentation de la production et des robots de plus en plus utiles…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest