Accueil > Analytics > Data Analytics > Industrie alimentaire : le Big Data et l’Internet des Objets à la rescousse
Le Big Data au service de l'industrie alimentaire

Industrie alimentaire : le Big Data et l’Internet des Objets à la rescousse

Grâce au Big Data et à l’internet des objets, il est désormais possible de suivre les produits de l’industrie alimentaire de leur production à leur vente au consommateur. Cette nouvelle opportunité permet de réduire le gâchis, mais aussi les risques de contamination. 

Dans le secteur alimentaire, les marges sont très fines. Les épiceries, au même titre que les enseignes de grande distribution, ne peuvent se permettre de dépasser la demande en termes de stocks, au risque que les aliments ne périment. De même, il est important d’éviter les contaminations, qui risquent d’impacter directement la réputation d’une enseigne et de dissuader les consommateurs. Aujourd’hui, le Big Data permet d’aider à relever ces défis en aidant à gérer la chaîne logistique plus efficacement.

Un suivi sur l’ensemble de la chaîne logistique

Les codes-barre et les capteurs IoT permettent de collecter des données entre la source de production des aliments, les usines de traitement, les entrepôts de stockage, les points de distribution et enfin les magasins. Cette traçabilité complète permet aux chaînes de magasins, aux grandes marques de l’industrie alimentaire, et aux réseaux de distribution d’identifier rapidement les points d’origine et de distribution en cas de contamination d’un aliment. La situation peut ainsi être rapidement résolue.

obama-nourriture

En 2011, Barack Obama a instauré des mesures strictes pour la surveillance et la traçabilité de la nourriture aux États-Unis. Parmi ces mesures, on retrouve les données de traçabilité telles que le numéro du lot, le point d’origine, le nom du produit, ou encore le nom du transporteur. Ces informations sont collectées et enregistrées dans une base de données centrale, et permettent de suivre la nourriture sur l’ensemble de la chaîne logistique.

Des camions tracés en temps réel

big-data-logistique

Les camions qui transportent la nourriture sont désormais équipés de capteurs permettant de localiser ces véhicules en temps réel sur leur itinéraire, à n’importe quel moment. Cette visibilité facilitée par l’internet des objets permet aux transporteurs et à leurs employeurs de prendre des décisions en temps réel. Il est par exemple possible de modifier un itinéraire en cours. Ceci peut être utile pour éviter la rupture de stock d’un produit en particulier, par exemple.

Des inventaires gérés minutieusement

big-data-inventaire

La capacité à transporter la nourriture dans les magasins rapidement et de surveiller les ventes permet d’éviter de garder la nourriture en stock trop longtemps. Les codes-barre et les données IoT permettent de déterminer la vitesse à laquelle un stock est consommé, afin de répondre à la demande sans la dépasser.

Des containers munis de capteurs

Les produits surgelés et autres aliments nécessitant d’être maintenus à une certaine température et à un niveau d’humidité minimum sont désormais empaquetés dans des containers scellés, équipés de capteurs IoT. Ces capteurs peuvent envoyer des alertes si un dysfonctionnement est détecté au niveau de la température, de l’humidité, ou si le sceau est brisé. Le problème peut être résolu directement, et le risque de contamination et de gâchis est fortement réduit.

Trois enseignements à tirer pour les autres industries

Web

Cette réussite du Big Data dans l’industrie alimentaire délivre trois enseignements à tirer dans les autres secteurs pour tirer profit de cette technologie :

1 – Définir des projets clairs et concrets

Lorsqu’il a été déterminé que des capteurs IoT placés dans des containers pouvaient détecter l’environnement d’un container et repérer un sceau brisé, pour ensuite transmettre l’alerte à un réseau central, l’industrie alimentaire et celle du transport se sont focalisées sur cet objectif. Toutes les entreprises devraient faire de même pour réussir leur projet Big Data.

2 – Chercher des résultats en termes de chiffres d’affaires ou de réduction des coûts

En alertant le personnel, en lui permettant de remédier immédiatement à un problème, les capteurs IoT permettent de protéger la nourriture du gâchis ou de la contamination. Les résultats sur le chiffre d’affaires, la marge brute ou les coûts réduits sont directement perceptibles. Or, de nombreuses entreprises peinent à voir l’impact du Big Data sur leur CA.

3 – Travailler sur une technologie IoT à la fois

L’objectif du traçage de camion pendant leur trajet était de s’assurer que les routes empruntées soient les plus rapides et les plus sûres. Il s’agissait également de pouvoir changer ces itinéraires en direction des marchés aux besoins les plus urgents. Dans ce but, des capteurs IoT et des réseaux ont été déployés pour tracer les camions. Cette application unique de l’internet des objets a engendré de nombreux bénéfices. Les inventaires sont mieux gérés, le consommateur est plus satisfait. Il est donc plus pertinent de se focaliser sur une technologie à la fois que de s’éparpiller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend