internet mobile

Sénégal : pourquoi et comment le gouvernement a coupé l’internet mobile ?

 

Sénégal : décryptage de la coupure de l’internet mobile par le gouvernement, une décision controversée qui a bouleversé les communications. Découvrez les motivations et les implications de cette action sans précédent dans le pays.

L’internet mobile joue un rôle essentiel dans la vie quotidienne des citoyens sénégalais, que ce soit pour les communications, l’accès à l’information ou le développement économique. Comprendre les raisons et les mécanismes derrière cette décision est donc crucial pour appréhender les implications sur la société sénégalaise.

Internet mobile : temporairement suspendu au Sénégal suite aux violences meurtrières

Des violences meurtrières sont survenues lors des affrontements entre la police et les partisans d’Ousmane Sonko, leader de l’opposition. De ce fait, les autorités sénégalaises ont opté pour la suspension provisoire des services de téléphonie mobile. 

Le ministère de la communication, des télécommunications et de l’économie numérique ont récemment fait un communiqué. Ils mettront en place des périodes d’interruption de la connectivité internet sur les smartphones.

Cette mesure a été annoncée dans le but de réguler l’utilisation des technologies et des applications mobiles. Dans le but de freiner la dissémination de « contenus subversifs dans des régions en proie à des troubles publics », cette mesure a été mise en place. L’annonce survient à la suite de plusieurs jours de violents affrontements entre les partisans de Sonko et les autorités. Par ailleurs, il demeure une certaine incertitude quant au bilan officiel des victimes

D’après les informations gouvernementales, le bilan des victimes s’élève à 15 personnes, parmi lesquelles figurent deux agents des forces de sécurité. Cependant, l’opposition affirme que le nombre de décès s’élève à 19.

Internet mobile amplifie les troubles : Sonko condamné, entrave politique redoutée

Le jeudi précédent a marqué le déclenchement des violences pour la première fois, suite à la déclaration de culpabilité de Sonko. Ce dernier aurait été mêlé dans une affaire de corruption impliquant des jeunes. Cependant, il a été acquitté des accusations de viol émises par une employée d’un institut de massage.

Malgré son absence lors de son procès à Dakar, Sonko a écopé d’une condamnation de deux ans de prison. Par ailleurs, son avocat a souligné qu’aucun mandat d’arrêt n’avait été délivré à son encontre jusqu’à présent.

Lors du scrutin présidentiel de 2019 au Sénégal, Sonko a obtenu la troisième place. Cela lui a valu une immense popularité auprès de la jeunesse sénégalaise. Cependant, ses partisans estiment que ses problèmes judiciaires font partie d’une tentative du gouvernement visant à entraver sa candidature à l’élection présidentielle de 2024.

Les conséquences désastreuses de la restriction d’internet mobile

La restriction de l’accès à Internet par un pays peut engendrer de graves répercussions dans divers domaines. Tout d’abord, cela compromet la liberté d’expression et la démocratie, car Internet est un outil essentiel pour la diffusion de renseignements, le partage d’idées et le débat public. En restreignant l’accès à Internet, un pays peut réprimer les voix dissidentes, étouffer la critique et contrôler le discours public.

En outre, le blocage d’Internet a un impact économique considérable. Les entreprises dépendent de plus en plus d’Internet pour leurs opérations quotidiennes, le commerce électronique, la communication et la recherche. La limitation de l’accès entrave la croissance économique, décourage les investissements étrangers et nuit à la compétitivité internationale du pays.

Finalement, la coupure d’Internet peut isoler un pays sur la scène internationale, entravant les échanges culturels, la coopération scientifique et l’accès à l’information mondiale. Cela peut également avoir des répercussions négatives sur l’éducation, la recherche et le développement technologique.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *