sfr bouygues cyberattaque ddos

SFR et Bouygues : panne d’internet suite à une cyberattaque DDOS

Durant quelques heures, le 1er septembre 2020, les réseaux internet fixes de plusieurs opérateurs européens sont tombés en panne. Parmi les victimes, on compte SFR et Bouygues. Cette panne était en réalité liée à une cyberattaque de type DDoS…

A l’ère du tout connecté, il est devenu impensable pour beaucoup de se passer d’internet pendant plus d’une journée. D’ailleurs, une cyberattaque désactivant les réseaux serait sans doute le meilleur moyen de paralyser le pays.

Ce scénario semble de l’ordre de la fiction, mais c’est pourtant ce qu’ont vécu des milliers d’abonnés aux offres fixes des opérateurs SFR et Bouygues Telecom ce mardi 1er septembre 2020 au soir. La panne est d’abord survenue chez SFR, puis chez Bouygues à quelques heures d’intervalle.

pCloud : l’offre familiale LIFETIME à -75% pour la rentrée !

Dans un premier, les opérateurs ont parlé d’un  » incident technique « , comme il en survient relativement souvent. Le problème a d’ailleurs été rapidement réglé.

SFR et Bouygues parmi les victimes d’une DDOS d’une rare envergure

Cependant, il a par la suite été confirmé que cette panne a été causée par une cyberattaque d’une envergure rarement égalée. Il s’agit d’une attaque de type DDoS (déni de service), consistant à surmener les serveurs en envoyant de nombreuses requêtes simultanément.

Les infrastructures de géants comme SFR et Bouygues sont censées être protégées contre de telles offensives, mais les pics de trafic durant cette attaque ont pu atteindre 300 Gbit/s. De quoi terrasser même les serveurs les plus robustes.

Outre les deux Français, plusieurs opérateurs européens ont également subi cette cyberattaque au même moment. C’est notamment le cas du Belge Edpnet qui est resté paralysé pendant près de cinq jours. La plupart des serveurs DNS pris pour cible par les hackers sont situés au Benelux. Pour l’heure, on ignore qui sont les responsables de cette attaque…