Quand votre smartphone se transforme en studio photo

Véritable outil informatique actuellement indispensable pour l’homme, le smartphone a révolutionné nos vies d’une manière inattendue. Ce concentré de nouvelles technologies propose des fonctionnalités intuitives, désormais plus proche des interactivités du cerveau humain. Chez soi, au bureau ou n’importe où, il est maintenant possible de transformer son environnement en studio photo avec un smartphone dans la main…

Des gadgets plus smart grâce à l’IA

D’année en année, l’intelligence artificielle ne cesse d’apporter des changements importants dans la conception des nouveaux modèles de téléphone portable. Les géants du tech comme Samsung, Apple, Xiaomi et Google se ruent massivement vers les nouvelles technologies afin de rendre leurs produits informatiques plus smart.

Le Deep Learning ou l’apprentissage profond joue un rôle majeur dans la transformation des smartphones en véritable studio photo intelligent. Cette forme de technologie imite le fonctionnement du cerveau humain pour être en mesure de reproduire nos manières de penser, de voir les choses et de percevoir le monde.

C’est notamment grâce au deep learning que les smartphones peuvent désormais détecter des visages sur des photos, des objets et lieux spécifiques, reconnaître des séquences d’images ou encore retranscrire des conversations et des discours en plusieurs langues.

Des réglages photos parfaits et rapides

Pour obtenir des clichés parfaits, l’enjeu de taille consiste à saisir le moment opportun, définir une prise d’angle idéale, sans complication en une fraction de seconde. Les derniers modèles de smartphone intègrent justement des systèmes plus intelligents qui répondent à ce besoin.

A priori, votre smartphone capte des dizaines d’images par seconde et analyse instantanément le contexte, l’environnement et les objets à l’intérieur du cadrage de l’objectif. Il détecte rapidement les visages, les animaux, les ombres, les plantes, les textures… Dans cet ensemble de figures, l’intelligence artificielle effectue automatiquement tous les réglages requis en vue d’obtenir de meilleurs rendus.

En cliquant sur l’option « réglages automatiques », l’appareil photo de votre téléphone mobile règle automatiquement les différentes mises au point, les ISO, l’éclairage, le niveau de contraste, les jeux de zoom… Et même en choisissant d’effectuer des réglages manuels, votre smartphone fait de son mieux pour optimiser la qualité des images capturées. Pour une meilleure qualité de rendu vous pouvez ajouter de la lumière grâce à un anneau lumineux.

Mode HDR, le secret des pixels réussis

Découlant des progrès du machine learning et de l’IA, le mode HDR que propose l’objectif des smartphones dépasse de loin la qualité des photos obtenues avec des capteurs intégrés dans les appareils photo traditionnels. En effet, l’intelligence artificielle a maintenant su détrôner les capteurs basiques de ces appareils avec l’arrivée des algorithmes dotés d’une intelligence supérieure.

Le mode HDR consiste à capturer plusieurs séries d’images de manière successive en une seule prise. L’objectif fait de son mieux pour varier son ouverture et son exposition. Par la suite, un logiciel intégré dans votre smartphone traite et combine toutes ces images pour en faire ressortir le meilleur rendu possible. Vous obtenez ainsi des photos plus parfaites, prises naturellement.

Outre le mode HDR, vous pouvez rajouter différentes sortes de filtres et ainsi personnaliser les retouches sur vos photos.

Vers des appareils photo plus performants

« Quand votre smartphone se transforme en studio photo », cette idéologie découle notamment des progrès qu’ont apportés les grandes firmes dans la conception de leurs smartphones.

Avec son Pixel 4XL, Google s’impose largement dans la photographie des astres et des étoiles. En effet, cette technologie permet de réaliser des clichés hors pair de la carte du ciel sous un niveau de contraste élevé. Le rendu est tout simplement bluffant.

Une autre preuve des avancées surprenantes de l’IA, le Xiaomi Mi Note 10 intègre 100 millions de pixels et des modules qui permettent de changer rapidement d’une prise macro X 0,6 à un téléobjectif X50.

Pin It on Pinterest